Thierry MORAL

Photo Territoires.infos

L'artiste conteur Thierry MORAL mais aussi avec d'autre talents, participera à HumanArt 2016 les 01 et 02 Octobre 2016 à l'Hotel de Guines avec une exposition de collages ( Entrée Gratuite) .

D'origine hispano-polonaise, élevé en cité bâtir (Le village en Flandres à Marquette lez Lille pour ne pas le citer), loin de la culture, il s'ouvre au hasard des rencontres universitaires aux arts de la rue. Sa pratique amateur le guide vers le cabaret, le théâtre puis la mise en scène.

Il travaille comme administrateur de Cie Théâtrale durant les années folles des emplois-jeunes tout en continuant à officier en termes artistiques les soirs et les week-ends. Un jour il saute le pas, il se professionnalise. Il passe de la mise en scène au jeu d'acteur car il préfère porter lui-même ses propos sur le plateau. Rapidement ses deux pratiques se conjuguent dans un choix fort : raconter des histoires, son projet artistique s'affine et se construit au fur et à mesure des projets...

Son Agenda de tounée est consultable ici : http://www.tmorenscene.fr/agenda/

Thierry Moral se fait aussi appeler Tmor car il coupe, découpe, colle et recolle tout ce qui me tombe sous la main. Même son nom. Artiste de scène de profession, à ses heures perdues, il réalise des  collages intuitifs, pragmatiques, poétiques...

Le 21/07/2010, il a créé un blog sur lequel il publie au minimum une image par jour. Les visites sont nombreuses. Les copinages blogophiles sont très intéressants et enrichissants. Son exposition donne un aperçu de son travail, de la pratique du collage et offre aux visiteurs des images, des phrases, des émotions, des réflexions et sans doute quelques sourires."

Son Blog : http://tmor.eklablog.com/

Site de Thierry MORAL: http://www.tmorenscene.fr/

Il a sorti d'ailleur son 4e Roman : Sans Attache

On pourrait définir Alex par soustractions. Alex n'est pas bavard, il n'as pas souvent faim. D'ordinaire, il n'est guère nerveux. D'ordinaire.
Mais les règles de vie qu'il s'impose ne sont pas une assurance faux-pas. Pas plus que sa famille ne semble pouvoir l'aider. 
Le mur s'approche. Mais Alex est de ceux qui disent: « Jusqu'ici, ça va ».

Contactez-nous