'En 2045, le classement des espèces sur Terre ne sera plus dominé par l'humain'

19/08/2014 07:00

par Arnaud Lefebvre

« De nos jours, il n'existe aucune loi qui détermine dans quelle mesure les machines peuvent être intelligentes ou interconnectées. Mais si cela continue, observez cette tendance exponentielle. Les experts prédisent que nous allons atteindre la singularité technologique dans un avenir proche et qu'à partir de ce moment, l'espèce la plus développée sur Terre ne sera plus l'homme, mais la machine ».    - Louis Del Monte, physicien, entrepreneur et auteur.

Sous peu, non seulement l'intelligence artificielle dépassera l'intelligence individuelle de l'homme, mais également l'intelligence collective du monde.

C'est ce qu'écrit le physicien Louis Del Monte dans son nouveau livre « The Artificial Intelligence Revolution ». Le scientifique prévoit que ce moment se situera aux environs de 2045.

D'autres experts pensent que cela se produira plus vite : vers 2040.

« Ce ne sera ni un scénario digne de Terminator, ni une guerre » souligne-t-il. « Lors du premier stade de post- singularité, les hommes se transformeront probablement en cyborgs.

Cela se produit déjà maintenant quand des membres défectueux sont remplacés par des pièces artificielles. Nous considérerons ces machines comme des outils utiles et grâce à l'automatisation, la production augmentera de façon spectaculaire dans de nombreux pays ».

« Vers la fin de ce siècle, la plupart  des hommes seront devenus des cyborgs - et beaucoup seront séduits par la perspective d'immortalité. Les machines feront des percées dans la technologie médicale et la plupart des humains auront plus de temps libre.

Nous penserons que nous n'avons jamais mieux vécu ».

« Cependant, mon inquiétude est que ces machines nous voient à un certain moment comme une espèce imprévisible et dangereuse.

Peut-être commenceront-elles à nous voir comme des insectes nuisibles ?

L'humanité est en effet une espèce instable qui crée des guerres et qui, en plus de posséder des armes pour détruire le monde plusieurs fois, élabore des virus informatiques ».

Louis Del MonteDel Monte (photo) a écrit son livre comme « une mise en garde ». Selon lui, l'intelligence artificielle est de en plus en plus compétente et nous l'adoptons dès qu'elle apparaît. « Une opération pour implanter un pacemaker est tout à faire courante mais elle implique l'utilisation de capteurs et de l'intelligence artificielle pour réguler le cœur », précise Del Monte.


En 2009, des études ont déjà montré que les robots peuvent apprendre à mentir.

Lors d'une expérience, des robots ont eu pour mission de rassembler des ressources utiles et d'écarter les ressources dangereuses.

Au lieu de cela, les robots ont appris à mentir afin d'amasser pour eux-mêmes les ressources bénéfiques.

« Tout cela signifie que les robots commencent à apprendre l'instinct de conservation. Qu'ils en soient conscients ou pas est un point discutable ».

(Via : Business Insider)