6,6 millions de migrants aux portes de l'Europe

30/05/2017 10:58

ARIS MESSINIS / AFP


6,6 millions de migrants attendent sur les pourtours de la Méditerranée (en Afrique du Nord, Jordanie et Turquie) une opportunité pour se rendre en Europe.

C'est 12 % de plus qu'à la fin du mois de janvier, indique un rapport confidentiel des services de sécurité allemands, dont le journal allemand Bild a pu avoir accès.

3,3 millions d'entre eux sont massés dans des camps de réfugiés en Turquie ; un million se trouvent en Egypte et  un autre million résident en Libye ; la Jordanie en hébergerait 720 000. Il y en a également 430 000 migrants en Algérie, 160 000 en Tunisie et 50 000 au Maroc. En Grèce et en Italie, on en recense  respectivement 62 500 et 37 300.

Ces chiffres tendent à prouver que le problème de l'immigration n'est pas encore sous-contrôle, contrairement à ce que suggèrent les autorités européennes.

L'Italie

L'Italie est particulièrement concernée par les accostages des bateaux de migrants, en raison de sa localisation géographique.  A la fin du mois d'avril, la plupart des passagers de ces radeaux de fortune étaient d'origine nigériane, bangladaise, guinéenne, gambienne, ou ivoirienne.

Dans son programme électoral, la chancelière allemande Angela Merkel évoque cette question, envisageant de s'attaquer aux raisons qui poussent ces personnes à opter pour l'immigration.

En particulier, elle prévoit de ramener les réfugiés secourus en mer sur les rivages de leur pays d'origine, où ils seront nourris, logés et soignés.

Le programme de campagne de Merkel envisage également de conclure des accords avec plusieurs pays d'Afrique du Nord sur le modèle de celui qui a été conclu avec la Turquie pour juguler les arrivées de migrants.