71% des jeunes Américains sont inaptes pour le service militaire

09/09/2014 21:47

 

Le Suisse Marc Faber est un analyste en investissements suisse, titulaire d'un doctorat en économie, qui s'est surtout fait connaître avec sa lettre d'information, Gloom, Boom Doom.

Comme le nom de ce rapport le suggère, Faber est réputé pour son pessimisme, retranscrit dans son surnom, « Dr Doom » ('Docteur catastrophe').

Récemment, il a accordé une interview à Global Gold, au cours de laquelle il a livré sa vision de la situation géopolitique mondiale actuelle, en évoquant la baisse de la présence américaine dans le monde et le déclin du rôle de gendarme du monde des Etats-Unis.

Faber explique que la  forte croissance de la Chine (un pays de 1,3 milliard d'individus), et sa dépendance à l'égard des ressources naturelles, ont fait d'elle une force économique majeure avec une influence géopolitique considérable liée aux relations économiques qu'elle entretient avec un grand nombre de pays en raison de ces deux facteurs.

Un renversement de puissance est donc en train de se produire en faveur de la Chine, qui estime qu'à titre de nouvelle puissance, elle devrait avoir plus d'influence sur les affaires internationales, ce qui est source de tensions. Dans ce contexte, Faber croit que la Chine veut éliminer les bases militaires américaines dans le monde.

Il estime aussi que ce sont des politiciens et des officiels « interventionnistes » et opposés au marché libre, qui sont derrière la Fed, le Trésor américain, et le gouvernement américain.

Ces mêmes « professeurs incompétents » sont aussi à l'origine des politiques d'intervention désastreuses menées au cours des dernières années en Libye, en Syrie, en Egypte, en Irak et en Afghanistan.

Il cite par exemple, la « doctrine Wolfowitz », qui s'oppose à toute émergence de nouvelle puissance telle que la Russie, ou la Chine, ce qui implique une augmentation des tensions avec ces pays. « Au fur et à mesure que ces pays vont devenir de plus en plus importants sur le plan économique, les tensions ne pourront que croître, à mon avis », écrit Faber.

Mais il pense que l'Occident ne pourra rien faire, et en premier lieu, parce que les pays occidentaux n'ont pas d'argent. Une seconde raison est que l'Amérique ne dispose plus d'un effectif militaire suffisant pour incarner une force d'interposition suffisante.

Une enquête menée par l'armée américaine a montré que plus de 71% des jeunes américains ne pouvaient pas être enrôlés dans l'armée en raison d'un certain nombre de facteurs tels que leur éducation, leur état de santé, ou leur comportement.

Donc, si 71% de la jeunesse américaine ne peut pas être sélectionnée, cela signifie que les Etats Unis n'ont simplement pas la main d'œuvre pour implémenter leur politique étrangère. Et qu'ils recourent donc de plus en plus à des sociétés sous-traitantes, qui apportent plus de problèmes que de solutions ».

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/71-des-jeunes-americains-sont-inaptes-pour-le-service-militaire/207673.htm