Assad appelle à cesser de financer les groupes armés en Syrie et en Irak

17/09/2014 17:57

Assad appelle à cesser de financer les groupes armés en Syrie et en Irak ' Histoire de la Fin de la Croissance ' Scoop.it 

rt.com 

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré mardi que pour lutter contre le terrorisme il fallait commencer par exercer des pressions sur les gouvernements qui promeuvent le terrorisme en Syrie et en Irak, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne SANA.

M. Al-Assad a tenu ces propos durant sa rencontre avec le conseiller à la sécurité nationale irakien Faleh Fayad, dépêché en Syrie à la demande du Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi.

La lutte contre le terrorisme doit commencer par l'exercice de pressions sur les pays qui soutiennent et financent les groupes terroristes armés en Syrie et en Irak tout en prétendant qu'ils combattent le terrorisme, a déclaré M. Al-Assad, qui a salué la coopération syro-irakienne dans la lutte antiterroriste.

La coopération avec les dirigeants irakiens dans la lutte contre les organisations terroristes est bénéfique pour les deux pays et pour la région, a ajouté le président syrien.

Cette visite du conseiller irakien en Syrie survient alors que la communauté internationale resserre les rangs en vue de former une coalition internationale contre l'Etat islamique (EI), groupe terroriste qui sévit à la fois en Irak et en Syrie.

Le gouvernement syrien, tout en saluant le consensus international qui s'est dégagé autour de la lutte contre le terrorisme, a exprimé son scepticisme sur les intentions américaines, l'administration du président Barack Obama ayant apparemment refusé de coopérer avec le gouvernement syrien au sujet d'éventuelles frappes américaines contre les positions de l'EI sur le sol syrien.

Le gouvernement syrien a prévenu que toute action non coordonnée serait considérée comme une agression contre laquelle Damas aurait le droit de se défendre car de telles actions unilatérales porteraient atteinte à la souveraineté du pays.


Sources: Russia Today / Radio Chine International