Capitalisme

26/04/2014 16:55

Pour faire suite à l'article sur le libéralisme voici celui sur la définition du capitalisme.

Le terme capitalisme vient du capital, et de l'état d'une personne accumulant des richesses. Il sera de plus en plus utilisé au 20e siècle par de nombreux économistes.

Rollins-Capitalism

Le capitalisme est très ancien : il remonte à la Renaissance, époque à laquelle les biens sont accumulés grâce à l'alliance d'une organisation du travail et de moyens de financement particuliers. Le système s'étendra très largement avec la révolution industrielle à partir des années 1790.

Le capitalisme comprend pour se réaliser l'intégration de différentes notions. Il sous-tend tout d'abord l'acceptation de la propriété privé. Cela entraine la poursuite par les individus de leurs propres intérêts, ce qui doit naturellement se réguler l'intérêt collectif. Ce système inclus que certains sont propriétaires de leurs outils de production tandis que d'autres sont salariés par ces derniers, ils vendent leur force de travail ; ils sont donc salariés.

Capitalism-II

On a donc d'une part les dominants, d'autre part les dominés rémunérés par un salaire. Le système fonctionne donc sur la base d'une recherche perpétuelle du profit.

Karl Marx parle de « mode de production capitaliste » qui consiste à poursuivre une logique d'accumulation des richesses. Il ne parle pas du capitalisme en lui-même.

karl_marx_v

La production de marchandises est croissante, et les vendre est une nécessité. Ce système engendre une nécessité pour les dominants d'accroitre la masse des travailleurs afin de cumuler toujours plus de richesse. Il faut donc l'étendre, c'est ce qui sera fait progressivement.

Le capitalisme évolue sans cesse, il est instable et c'est dans cette instabilité qu'il y trouve paradoxalement sa stabilité.

Selon Keynes, le capitalisme peut évoluer toujours favorablement en fonction des époques car il s'adapte grâce à la politique étatique.

BS