Construire des sociétés du savoir

26/07/2014 23:08

Le savoir et l'information ont un impact considérable sur la vie des gens. Le partage du savoir et de l'information, en particulier à travers les technologies de l'information et de la communication (TIC), a le pouvoir de transformer les économies et les sociétés.

L'UNESCO œuvre à construire des sociétés du savoir inclusives et à donner plus de poids aux communautés locales en augmentant l'accès, la préservation et le partage d'information et du savoir dans tous les domaines de l'UNESCO.

Les sociétés du savoir doivent se fonder sur quatre piliers : la liberté d'expression, l'accès universel à l'information et au savoir, le respect de la diversité culturelle et linguistique et une éducation de qualité pour tous.

Créer des sociétés du savoir repose sur la conviction que l'accès universel à l'information est indispensable à la construction de la paix, du développement économique durable et du dialogue interculturel. L'UNESCO promeut « la transparence » dans le contenu, la technologie et les processus à travers des mesures de sensibilisation, l'élaboration de politiques et le renforcement des capacités.

Parmi les solutions on peut compter l'accès libre à l'information scientifique, aux ressources éducatives libres, aux logiciels libres et Open Source, à la plate-forme de formation libre, ainsi qu'à l'enseignement à distance et l'apprentissage libre.

Ces ressources donnent la possibilité aux chercheurs et aux innovateurs de partager et d'utiliser les données plus facilement et permettent aux étudiants et aux enseignants du monde entier d'avoir un accès sans précédent au savoir et à l'information.

L'UNESCO a placé la préservation du patrimoine documentaire au centre de son mandat pour la promotion de la paix et du dialogue interculturel. Elle soutient cette initiative en renforçant les cadres de préservation actuels et en mettant l'emphase sur la préservation à long terme de l'information numérique et numérisée.

L'UNESCO encourage également le multilinguisme et le respect de la diversité culturelle dans le cyberespace. L'Organisation promeut la production de contenus en différentes langues à l'échelle locale et contribue aux débats internationaux sur la gouvernance de l'Internet à travers sa participation au Forum sur la gouvernance de l'Internet (FGI) et au Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI).

Afin de se développer avec succès dans ce monde en évolution constante et de résoudre les problèmes quotidiens de manière efficace, les individus, les communautés et les pays doivent se munir d'un ensemble de compétences critiques pour pouvoir chercher l'information, l'évaluer de façon critique et créer des nouvelles informations et un nouveau savoir.

Posséder des notions élémentaires en matière d'information créé de nouvelles opportunités qui améliorent notre qualité de vie.

La connaissance de notions élémentaires en matière d'information est étroitement liée à d'autres types de compétences telles que les connaissances élémentaires en technologie de l'information et de la communication, l'alphabétisation numérique et l'éducation aux médias et à l'information.