Corée du Nord 1er pays où les chrétiens sont leplus persécutés, selon l'Index mondial de persécution !

27/07/2014 16:30

La Corée du Nord est le pays où il est le plus dangereux, pour un chrétien, d'exprimer ses convictions religieuses. Dans ce pays stalinien, un culte de la personnalité s'est développé autour de Kim Il-Sung, le fondateur du pays.

Quiconque célèbre "un autre dieu" est automatiquement persécuté, c'est pourquoi les chrétiens, qui sont entre 200 000 et 400 000 doivent garder leur foi secrète.

D'après les chiffres, ils seraient au moins 25% à survivre dans des camps de travaux forcés.

Les chrétiens sont tellement stigmatisés dans ce pays que même les enfants qui naissent aujourd'hui, de grands-parents chrétiens, seront cantonnés, une fois adultes, aux emplois non-qualifiés.

« Pourtant, la mère de Kim Il-Sung, celui-là même qui a commencé à éradiquer la foi chrétienne en Corée du Nord, était chrétienne et tenait le rôle de diacre chez les presbytériens. »

La Corée du Nord est un des rares pays du monde à être encore communiste.

Les dirigeants sont vénérés tels des dieux, ce qui ne laisse pas de place aux religions.Toute célébration religieuse qui n'aurait pas pour objet la dynastie des Kim est considérée comme dangereuse et représente une menace pour l'Etat.

D'un point de vue purement communiste, la religion est « l'opium du peuple », elle est le moyen utilisé par la bourgeoisie pour manipuler les masses. C'est pourquoi, il faut l'éradiquer.

Le christianisme est considéré comme particulièrement dangereux à cause des liens qu'il aurait avec l'Occident et qui entraveraient le développement d'un pays véritablement communiste.

La persécution des chrétiens en Corée du Nord est le fait de l'oppression communiste.

Mais dans un régime aussi complexe que le régime nord-coréen, la persécution est en réalité surtout liée à une véritable paranoïa dictatoriale. Les dirigeants feront tout ce qu'ils estiment nécessaire pour rester au pouvoir.

En conséquence, dans le Song bun qui est le système de classification sociale de la Corée du Nord, les chrétiens sont dans la catégorie «hostiles».

Il existe même des sous-catégories pour les chrétiens protestants (catégorie 37) et les chrétiens catholiques (catégorie 39). Non seulement les autorités s'en prennent au chrétien lui-même mais elles puniront aussi sa famille, jusqu'à la troisième génération.

Quiconque est découvert en train de pratiquer une activité religieuse clandestine est discriminé, arrêté, détenu arbitrairement, il peut aussi disparaître subitement, être torturé et exécuté publiquement.

Exécution en publique (c) AMI/OIMC.

Torture en Publique. (c) AMI/OIMC.

Les réfugiés rapatriés depuis la Chine sont les plus vulnérables car le risque d'être arrêté est très élevé.

La plupart du temps, ils reçoivent une sentence plus clémente s'ils n'ont jamais participé à des activités chrétiennes en Corée du Nord.

Un grand nombre de chrétiens sont incarcérés dans les camps de travaux forcés nord-coréens (Kwan-li-so) mais il est difficile de s'en procurer un chiffre exact.

Selon les derniers rapports sur les camps de travaux forcés, on estime que dans les camps destinés aux prisonniers politiques il y aurait entre 150 000 et 200 000 détenus sans compter ceux qui se trouvent dans les autres types de prisons ailleurs dans le pays.

Ne serait-ce que pour la prison 15, les spécialistes estiment qu'il pourrait s'y trouver jusqu'à 6 000 chrétiens d'après les dires des transfuges.

Nos Amis de Leader VOCAL ont réalisé un magnifique documentaire sur les persécutions que subissent les chrétiens Nord-Coréen nous vous invitons à le visionner si dessous et le commenter si vous le souhaitez.

(Vidéo sur la Corée du Nord) http://youtu.be/GbZypVJsX2Q

ENGLISH VERSION

North Korea 1 country where Christians are most persecuted, according to the global Index of persecution!


2014-07-27 16:30 North Korea is the country where it is the most dangerous, for a Christian, to express his religious beliefs. In the Stalinist country, a cult of personality grew around Kim Il-Sung, the founder of the country.

Anyone who celebrates "another God" is automatically persecuted, Christians, who are between 200 000 and 400 000 must therefore keep their faith secret.

According the figures, they would be at least 25% to survive in forced labour camps.

Christians are so stigmatized in this country even children born today, Christian grandparents, will be stationed, once adult, unskilled jobs.

"Yet, the Kim Il-Sung, one mother who began to eradicate Christianity in North Korea, was Christian and held the role of Deacon among Presbyterians."

North Korea is one of the few countries in the world still Communist.

Leaders are revered as gods, which leaves no room to religions.Any religious celebration that would not object the Kim dynasty is considered to be dangerous and a threat to the State.

From a purely Communist point of view, religion is "the opium of the people", it is the means used by the bourgeoisie to manipulate the masses. Therefore, it is necessary to eradicate it.

Christianity is considered particularly dangerous because it would have with the West and links that would impede the development of a truly Communist country.

The persecution of Christians in North Korea is the fact of Communist oppression.

But in a regime as complex as the North Korean regime, persecution is actually primarily related to a true dictatorial paranoia. The leaders will do what they deem necessary to stay in power.

Accordingly, in the bun Song which is the system of social classification of the North Korea, Christians are categorized as "hostile".

There are even subcategories for Protestant Christians (category 37) and Catholic Christians (class 39). Not only the authorities the Christian himself but they will also punish his family, up to the third generation.

Whoever is discovered trying to practice an illegal religious activity is discriminated, arrested, detained arbitrarily, it can also disappear, be tortured and executed publicly.

Refugees repatriated from China are most vulnerable because the risk of being arrested is very high.

Most of the time, they receive a more lenient sentence if they have never participated in Christian activities in North Korea.

A large number of Christians are incarcerated in the camps of North Korean forced labour (Kwan-li-so) but it is difficult to get an exact figure.

According to the latest reports on the forced labour camps, it is estimated that in the camps for political prisoners there would be between 150 000 and 200 000 detainees besides those who are in other types of prisons elsewhere in the country.

Not for the 15 prison, experts believe that it could be up to 6,000 Christians according to according to the defectors.

Our VOCAL Leader friends conducted a magnificent documentary about the persecution suffered by Christians North we invite you to view it if below and comment if you wish.

B.SOBKOWIAK