Culture, territoire et développement local.

14/02/2014 20:13

Culture, territoire et développement local         

La culture comme outil réflexif des sciences du territoire.

tobiastoft05
Il est reconnu que la culture ,l'art, dans certaines de ses manifestations, anticipe des évolutions sociétales. Nous pouvons définir en cela qu'il est un élément prospectif. Il existe des recherches qui appliquées en rapport entre culture,art et territoire (incluant bien sûr l'architecture et l'espace urbain) exploitent cette voie . En effet, les nouvelles formes de pilotage de l'action publique (gouvernance, processus délibératifs, design et créations collectifs, multiplications des publics) nous place devant une mutation de la pensée aménagiste : passer du pilotage à priori au pilotage par les conséquences. Dès lors, comment penser la maîtrise, l'anticipation, bref les éléments clefs d'une discipline de l'action qui serait véritablement autre chose qu'un modèle réductionniste de « l'avenir en plan » ?

Dans quelle mesure la culture ,l'art peuvent nous aider à comprendre autrement les fondements des phénomènes collectifs ? Le pilotage par les conséquences, la planification créatrice, peuvent-ils être alors autre chose qu'un leurre, ou un attrape tout ou un assemblage contradictoire ?

La valorisation de la diversité des expressions culturelles et des pratiques est un point stratégique pour la vitalité de l'environnement humain, social et urbain, ainsi que pour la prise en compte des besoins des populations et des différents groupes, dont les jeunes en particulier.

La mise en place de structure de soutien à la culture, l'implantation et la rénovation d'infrastructures culturelles, le renforcement d'une stratégie de formations culturelles et artistiques et un programme d'animations culturelles de la ville, promouvant tout aussi bien les cultures urbaines contemporaines, les nouvelles pratiques numériques que les traditions culturelles locales permettrons dès lors de « désaturer » le territoire,  d'augmenter la superposition des usages de l'espace (un vieux rêve de l'aménageur) ? et objectiverons la compréhension des agissement entre les interférences des espaces publics et privés .

B.SOBKOWIAK