Des initiatives pour ensoleiller l'été des séniors isolés

26/07/2014 09:19

Par Hortense Nicolet Mis à jour Publié 

L'été, plus que n'importe quelle autre période, est un temps difficile pour les personnes âgées souvent laissées pour compte par leurs proches. Plusieurs associations proposent donc de s'occuper de nos anciens afin qu'ils souffrent moins d'isolement pendant les congés d'été.


 La danse permet aux personnes âgées isolées de recréer des liens (illustration).

La danse permet aux personnes âgées isolées de recréer des liens(illustration).Crédits photo : © Lucy Nicholson / Reuters/REUTERS

                                 
Depuis la canicule de l'été 2003, un état des lieux alarmant a été publié démontrant l'isolement et parfois la grande précarité dans laquelle vivent certaines personnes âgées. Pour venir en aide à ces personnes en difficulté, «le Secours Populaire» et «les petits frères des Pauvres» organisent des événements spécifiques pour sortir nos anciens de leur isolement.


Le banquet des cheveux blancs

Evénement phare du , chaque été aux alentours du 13 août, 300 «têtes blanches» originaires de l'Ile-de-France se retrouvent pour une journée festive. Départ du Quai Branly, promenade en Bateaux-Mouches jusqu'à Joinville-le-Pont, puis bal-musette dans la guinguette «Chez Gégène» dans le Val-de-Marne.

Une semaine de vacances est aussi organisée par groupe de 10 à 30 personnes, des sorties culturelles sont également prévues tout au long de l'été, et les distributions alimentaires continuent de même: créant un contact permanent avec la personne isolée.

Une vraie maison de vacances

Du côté des petits frères des Pauvres, des séjours de vacances sont organisés depuis les années 50 pour combattre l'isolement et le droit de partir en vacances.

Ainsi de début juin jusque fin septembre, il est possible de partir dans l'un des 19 établissements de vacances pour une durée de 7, 10 ou 15 jours.

Bénévoles et personnes âgées se mélangent dans une ambiance détendue, «généralement ce sont des personnes qui sont en rupture sociale, ils n'auraient même pas l'idée de partir en vacances», explique Isabelle Sénécal, chargée de communication chez les petits frères des Pauvres. Outre les séjours vacanciers, les visites à domicile continuent toujours pendant l'été et des vacances «à la journée» sont également possible: sorties culturelles, journée bien-être...

Pour que nos séniors puissent eux aussi profiter de la période estivale.