Ebola : le chef de l'ONU salue les mesures annoncées par les Etats-Unis

17/09/2014 20:10

Des denrées alimentaires fournies par les États-Unis pour les communautés affectées par Ebola au Libéria. Photo: PAM/Frances Kennedy

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité vivement de l'annonce faite mardi par le gouvernement des États-Unis d'une série de mesures de soutien à la lutte mondiale contre la maladie à virus Ebola qui frappe plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.

Ces mesures annoncées par les Etats-Unis comprennent la construction d'unités de traitement d'Ebola et la fourniture de personnel, la mise à disposition de personnel spécialisé dans la logistique, la formation et l'ingénierie, ainsi qu'une aide humanitaire pour les soins de santé au niveau communautaire.

« Le Secrétaire général appelle la communauté internationale à être aussi audacieuse et courageuse dans sa réponse que ceux qui sont sur la ligne de front contre cette maladie », a dit le porte-parole de Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

« La maladie à virus Ebola n'est pas seulement une crise sanitaire ; elle a des conséquences humanitaires, économiques et sociales graves qui pourraient se propager au-delà des pays touchés.

Le Secrétaire général et les Nations Unies sont déterminés à agir plus vite et répondre à ce défi qui teste la coopération et la solidarité internationales », a-t-il ajouté.

Selon la presse, le Président américain Barack Obama a annoncé l'envoi de quelque 3.000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour participer à la lutte contre le virus Ebola, en concentrant particulièrement ses efforts sur le Libéria, l'un des trois pays touchés par l'épidémie avec la Guinée et la Sierra Leone.