Ebola : l'ONU débloque 3,8 millions de dollars pour le transport aérien humanitaire

11/09/2014 08:41

Une banderole à Monrovia, au Libéria, appelant à lutter contre la propagation d'Ebola. Photo MINUL

La chef des affaires humanitaires des Nations Unies, Valerie Amos, a alloué 3,8 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour le Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) afin de soutenir les opérations humanitaires dans les pays d'Afrique de l'Ouest frappés par Ebola.

La réduction des moyens de transport commerciaux dans la région entrave le déploiement rapide du personnel de santé et des fournitures médicales.

Cela pèse fortement sur la capacité à renforcer les opérations de lutte contre l'épidémie dans la région, a souligné mercredi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

L'argent aidera le Programme alimentaire mondial (PAM), qui gère l'UNHAS, à dépêcher rapidement et de manière efficace du personnel humanitaire, des fournitures et des équipements médicaux et d'autres cargaisons humanitaires dans des endroits isolés en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone.

« L'UNHAS est un service vital pour les opérations de lutte contre Ebola. Les organisations non gouvernementales, le personnel de l'ONU et d'autres intervenants seront en mesure d'utiliser ce service pour voyager et livrer des fournitures aux gens dans le besoin.

Les pilotes, les membres d'équipage et le personnel d'appui constituent un élément crucial de ces opérations », a dit le Coordonnateur principal du système des Nations Unies pour Ebola, le Dr David Nabarro.

Jusqu'à maintenant, les partenaires humanitaires ont reçu 7,6 millions de dollars du CERF pour les opérations de lutte contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest.