Guerre Froide ou guerre d'hiver? La Russie réduit ses livraisons de gaz à la Pologne

10/09/2014 19:55

AFP

La société qui détient le monopole de transport du gaz en Ukraine, Ukrtransgaz, affirme que la Russie a commencé à réduire ses livraisons de gaz à la Pologne afin d'empêcher ce pays d'en réexporter une partie à l'Ukraine. 

La Russie a suspendu ses exportations de gaz vers l'Ukraine depuis le mois de juin en raison du conflit régional avec les séparatistes pro-russes dans l'est du pays et d'une série de factures impayées.

Pour compenser le gaz qu'elle ne reçoit plus de la Russie, l'Ukraine a cherché à se fournir auprès de l'UE, et notamment au moyen de flux inversés, autrement dit, en se faisant du livrer du gaz russe réexporté  par la Pologne, la Hongrie ou la Slovaquie.

La compagnie de gaz russe Gazprom s'est déjà plainte de ces réexportations, qu'elle qualifie de « mécanisme semi-frauduleux », et la Russie avait déjà menacé de réduire les volumes de gaz fournis aux pays européens et de limiter les livraisons à leur consommation domestique pour les empêcher de réexporter le reliquat vers l'Ukraine.

De même, ces réductions pourraient avoir pour effet de pousser les prix à la hausse.

Selon l'agence de nouvelles russe Ria Novosti, la compagnie Gazprom a commencé à réduire ce matin le flux de gaz vers la Pologne voisine dont la dépendance à l'égard du gaz russe atteint 80%. 

Le monopole gazier polonais PGNiG rapporte quant à lui que la compagnie russe Gazprom a réduit de 20% les flux de gaz qu'elle lui a livrés lundi, puis de 24% mardi.

La Pologne rapporte que ces restrictions n'auront que peu ou pas d'impact du fait que les sites de stockage souterrains du pays ont été approvisionnés.

Selon Ihor Prokopiv du réseau gazier ukrainien Ukrtransgaz, la Pologne a quant à elle suspendu pour 4 millions de mètres cubes de livraisons de gaz à l'Ukraine.

Le week-end dernier, on a appris que l'UE et la Russie se livraient une véritable guerre de l'énergie en coulisses.

Les pays de l'UE cherchent au travers des sanctions à tarir le financement des  compagnies énergétiques russes pour les étrangler, et mettre Poutine en difficulté par ricochet...

Une stratégie qui pourrait se retourner contre eux à la manière d'un boomerang.

http://www.express.be/business/fr/economy/guerre-froide-ou-guerre-dhiver-la-russie-reduit-ses-livraisons-de-gaz-a-la-pologne/207732.htm