Invasion?

29/08/2014 13:05

SERGEI SUPINSKY / AFP

L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a publié des images très récentes qui suggèrent que des troupes militaires et des équipements russes sont entrés en Ukraine, dans la région de Krasnodon, contrôlée par les rebelles séparatistes.

Selon un porte-parole de l'OTAN, un millier de soldats russes auraient pénétré en Ukraine et ils auraient tués des soldats ukrainiens.

L'escalade de la crise ukrainienne est telle qu'il s'agit maintenant de la confrontation la plus grave dans les relations Est-Ouest depuis la fin de la guerre froide, et ces nouveaux développements portent à croire que cela va encore s'aggraver.

Les autorités russes ont insisté sur le fait qu'elles n'aidaient pas les rebelles pro-russes sur le front, mais lors d'une conférence de presse, le chef des rebelles pro-russes de Donetsk a reconnu que des soldats russes se battaient à leurs côtés dans l'est de l'Ukraine.

Selon lui, ces hommes se sont joints volontairement aux séparatistes.

 

L'OTAN organise vendredi une réunion d'urgence sur la situation dans l'Est de l'Ukraine. Les Russes devront expliquer ce que les forces russes font en Ukraine.

Le président français François Hollande a appelé à des sanctions supplémentaires si la présence russe en Ukraine était confirmée.

Cependant, le général hollandais Frank van Kappen, attaché au Centre d'études stratégiques de La Haye, a fait part de ses doutes sur la radio BNR:

Les Russes comptent un peu sur le fait que les Européens sont très matérialistes. Que nous ne sommes pas prêts à prendre des mesures dans la sphère économique. C'est ce qu'il faut pour faire du mal aux Russes. La question est de savoir si les 28 pays européens se mettront d'accord».