Irak: un ministre accuse l'Etat islamique d'avoir enterré vivants des centaines de Yézidis

10/08/2014 19:43

Par LEXPRESS.fr, publié le

Le ministre irakien des Droits de l'homme affirme qu'au moins 500 Yézidis ont été assassinés par les djihadistes de l'Etat Islamique. Certains ont été enterrés vivants et 300 femmes enlevées pour être réduites en esclavage.   

Irak: un ministre accuse l'Etat islamique d'avoir enterré vivants des centaines de Yézidis 

Selon le ministre irakien des Droits de l'homme, au moins 500 yézidis ont été tués par les djihadistes de l'Etat islamique. AFP


      

Mohamed Chia al Soudani, le ministre irakien des Droits de l'homme, affirme avoir la preuve que des centaines de Yézidis, minorité persécutée par l'Etat Islamique, ont été enterrés vivants dans des fosses communes par les djihadistes de l'Etat Islamique. Parmi eux figurent des enfants et des femmes. 

"Nous disposons de preuves évidentes obtenues auprès de Yézidis ayant fui Sinjar et de certains ayant échappé à la mort, mais aussi à partir d'images de scènes de crimes qui montrent de manière incontestable que les bandes de l'Etat islamique ont exécuté au moins 500 Yazidis après s'être emparés de Sinjar", a-t-il indiqué à Reuters. 

300 femmes enlevées

Le ministre affirme par ailleurs que 300 femmes ont été enlevées afin d'en faire des esclaves. "Nous avons parlé à certains Yazidis qui ont fui Sinjar.

Nous avons des dizaines de témoignages décrivant des scènes douloureuses de combattants de l'Etat islamique arrivant et arrachant les filles à leurs familles pour s'en servir d'esclaves", a-t-il dit. 

Selon lui, 500 Yézidis ont été tués depuis le début de l'offensive djihadiste. Cette minorité non-musulmane, qui risque le génocide, est considérée par les militants djihadistes comme des "adorateurs du Diable" et persécutée en conséquence depuis des siècles.

Beaucoup d'entre-eux ont pris la suite depuis le début du conflit pour aller se cacher dans des montagnes où ils se retrouvent piégés, sans eau, et encerclés par les forces de l'EI.  

Au-delà de l'aide humanitaire, Mohamed Chia al Soudani veut que "la communauté internationale adopte une position ferme contre l'Etat islamique pour parvenir à un consensus sur une décision légitime de déclencher une guerre contre l'Etat islamique". 

Avec


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/irak-un-ministre-accuse-l-etat-islamique-d-avoir-enterre-vivants-des-centaines-de-yezidis_1565338.html#rgkd7eeQVe7pOGS3.99