Iraq : le chef de l'ONU se félicite de la levée du siège d'Amerli

02/09/2014 20:28

Les agences de l'ONU ont distribué de l'aide après la levée du siège d'Amerli, en Iraq. Photo UNICEF Iraq

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité mardi de la levée du siège de la ville d'Amerli en Iraq grâce aux forces de sécurité iraquiennes et aux peshmergas kurdes avec l'appui aérien des Etats-Unis.

« Cela a permis d'éviter une catastrophe humanitaire ainsi qu'une catastrophe en matière de droits de l'homme », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont participé à la levée du siège, ainsi qu'aux pays qui ont fourni une assistance à la population grâce à des largages aériens.

« Le Secrétaire général se félicite également de l'action de l'équipe humanitaire des Nations Unies dans le pays qui, en coordination avec les autorités locales et nationales, a réussi à assurer la première distribution d'une série de convois d'assistance aux enfants et aux familles d'Amerli », a ajouté le porte-parole.

Selon la presse, les 20.000 habitants de la ville chiite d'Amerli, qui se trouve à 160 kilomètres au nord de Bagdad, étaient assiégés depuis le 18 juin par les djihadistes de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL).

De son côté, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, a déclaré mardi suivre de près la finalisation du processus de formation du gouvernement iraquien.

« Lors de ses rencontres avec les dirigeants politiques iraquiens, il les encouragés avec insistance à garantir une représentation juste des femmes et des communautés minoritaires d'Iraq au sein du nouveau gouvernement », a indiqué la Mission des Nations Unies en Iraq (MANUI).

« La représentation des minorités au sein du gouvernement peut aider à garantir une meilleure protection de ces communautés et de leurs droits, ainsi qu'à une meilleure promotion de leurs intérêts et de leurs préoccupations », a dit M. Mladenov.

La Représentante d'ONU-Femmes en Iraq, France Guy, a rappelé pour sa part que les femmes représentaient plus de la moitié du corps électoral en Iraq et qu'un gouvernement sans femmes serait incomplet et pas représentatif de la population du pays.