Iraq : l'ONU choquée par les attaques de l'Etat islamique contre les minorités

08/08/2014 07:02

Le HCR distribue de l'aide près de Duhok, dans la région du Kurdistan, au nord de l'Iraq. Photo HCR/E. Colt

7 août 2014 - Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est déclaré jeudi  profondément choqué par les informations faisant état d'attaques répétées par le groupe terroriste l'Etat islamique contre les minorités chrétienne, turkmène et yézide en Iraq.

Des attaques ont eu lieu jeudi à Kirkouk et à Qaraqosh, faisant suite à d'autres attaques dans les régions de Tal Afar et Sinjar.

« Les informations indiquant que des Yézides se sont regroupés le long de la frontière turque et celles signalant que des milliers d'autres sont pris au piège dans les montagnes de Sinjar ayant besoin désespérément d'aide humanitaire sont une source de préoccupation grave et urgente », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général se félicite du largage réussi, jusqu'à présent, d'une assistance humanitaire mais exprime sa préoccupation constante et profonde pour la sécurité de ces civils », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a appelé la communauté internationale, en particulier ceux qui ont de l'influence et des ressources leur permettant d'avoir un impact positif sur la situation, à soutenir le gouvernement et le peuple d'Iraq et à faire tout son possible pour aider à soulager les souffrances de la population touchée par le conflit actuel en Iraq.

De son côté, le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est réuni jeudi après-midi en urgence pour des consultations à huis-clos sur la situation en Iraq.