Israël s'emporte contre la commission enquête de l'ONU sur Gaza

12/08/2014 19:10

par RFI Avec notre correspondant à Jérusalem,Michel Paul

media

Femme palestinienne au point de passage de Rafah vers l'Egypte, le 12 août 2014.REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

Israël a violemment dénoncé l'annonce de la création d'une commission d'enquête de l'ONU sur de possibles violations des lois humanitaires internationales lors de l'offensive sur la bande de Gaza.

L'Etat hébreu dénonce notamment la composition de cette commission.

Des termes très durs sont utilisés par Israël pour critiquer la composition de cette commission de l'ONU chargée d'enquêter sur de possibles violations des lois humanitaires lors de l'offensive israélienne sur Gaza.

Selon le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères cette mission relève d'un « tribunal fantoche ».

Et il ajoute, « cela fait des années que le conseil des droits de l'homme de l'ONU s'est transformé en un "Conseil des droits des terroristes".

Les conclusions anti-israéliennes du rapport de cette commission sont écrites d'avance, il ne manque plus que les signatures ».

La précédente enquête boycottée

Alors, pour l'instant, Israël n'a pas décidé s'il allait coopérer avec cette commission.

Cette question fait l'objet d'un débat public.

On peut rappeler qu'Israël avait boycotté une précédente commission d'enquête nommée par le Conseil des droits de l'homme et qui était présidée par le juge sud-africain Richard Goldstone. C'était après l'opération Plomb durci dans la bande de Gaza durant l'hiver 2008-2009.

Allégations israéliennes rejetées

La radio publique israélienne a interviewé William Schabas, l'homme qui doit diriger l'enquête sur les combats à Gaza cet été 2014.

Le juriste canadien a affirmé qu'il n'était pas anti-israélien et il a rejeté les allégations de l'Etat hébreu selon lesquelles les conclusions de la commission étaient connus d'avance.