L'Organisation mondiale de la Santé organise un atelier pour renforcer la préparation et la riposte des pays à Ébola

05/09/2014 13:59

L'Organisation mondiale de la Santé organise un atelier pour renforcer la préparation et la riposte des pays à Ébola 

Brazzaville, le 27 août 2014 - Premier d'une série d'ateliers sur la préparation et la riposte visant à renforcer les mesures de lutte du continent contre la flambée de la maladie à virus Ébola (EVD) qui survient dans les régions de l'Afrique de l'Ouest, l'atelier a démarré mardi, à Brazzaville au Congo.

Initié par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cet atelier de trois jours rassemble plus de 40 responsables chargés de la lutte contrôle contre la maladie et sa prévention; des cliniciens et des res-ponsables de la lutte contre l'infection, de même que des spécialistes en mobilisation sociale, éduca-tion sanitaire et communication provenant de 10 pays.

Les participants sont issus des ministères de la Santé et des Bureaux de pays de l'OMS du Botswana, de l'Éthiopie, du Ghana, du Kenya, du Rwanda, du Namibie, de la Tanzanie, de l'Ouganda, de la Zambie et du Zimbabwe. 

À l'ouverture de l'atelier, le Directeur du Groupe organique Vaccination, vaccins et situations d'urgences au Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, le Dr Deo Nshimirimana, a déclaré que mal-gré les efforts déployés pour contrôler la maladie à virus Ébola, la flambée persistait et le nombre de cas et de décès augmentait, ce qui constituait une menace pour tous les pays africains et le monde. 

Le Dr Deo Nshimirimana, représentant le Dr Luis Sambo, Directeur régional, a fait la déclaration sui-vante: "Maintenant, la maladie à virus Ébola n'est plus seulement un problème de santé, mais égale-ment une menace pour l'économie et le développement de nos pays, et nous devons accélérer les ef-forts pour contrôler rapidement la situation".

Les participants à l'atelier renforceront leurs capacités dans le cadre des stratégies actuellement re-commandées pour juguler la maladie à virus Ébola.

Ces stratégies intègrent la gestion des données et la surveillance; la lutte contre la maladie et sa prévention; la prise en charge des cas; la collecte des prélèvements destinés aux laboratoires et leur acheminement, ainsi que la mobilisation sociale.

Parmi les autres stratégies figurent les techniques de communication et l'élaboration des messages; les plans de préparation et de riposte, l'utilisation adéquate des équipements de protection individuelle et la lo-gistique.

Au terme de l'atelier, l'on s'attend à ce que les participants aient acquis les connaissances et compé-tences requises pour organiser de manière appropriée des ateliers similaires dans leurs pays respectifs. 

Depuis le début de la flambée, signalée pour la première fois en Guinée le 21 mars 2014, l'OMS et ses partenaires ont déployé plus de 450 personnes auprès des quatre pays affectés, à savoir la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

Les experts déployés comprennent, entre autres, des coordonna-teurs de terrain, des cliniciens, des épidémiologistes, des spécialistes de la prévention et de la lutte  contre l'infection, des gestionnaires de données et des logisticiens, des spécialistes en communication, des médecins-anthropologues et des personnes chargées de la mobilisation sociale.

_______________________________________

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Dr Peter Gaturuku
Tel: +4724139185
Email:
Gaturukup@who.int
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

C. Boakye-Agyemang
Tel: +4724139174
Email:
boakyeagyemangc@who.int
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Samuel Ajibola
Tel: +4724139174
Email:
ajibolas@who.int
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.