L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

30/08/2014 09:31

L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan ' Histoire de la Fin de la Croissance ' Scoop.it

From   www.france24.com 

Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé vendredi que son gouvernement allait enclencher les démarches pour que Kiev puisse adhérer à l'Otan.

Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé vendredi 29 août que le gouvernement allait demander au Parlement de lancer les procédures d'adhésion de Kiev à l'Otan.

Cette initiative, qui devrait être très mal accueillie à Moscou, intervient au lendemain des accusations d'"invasion militaire" lancées par l'Ukraine contre la Russie.

En avril 2008, au sommet de Bucarest, les dirigeants des pays de l'Otan étaient convenus que l'Ukraine avait vocation à rejoindre l'Alliance, ce qui avait fortement irrité la Russie. Mais en 2010, le gouvernement pro-russe du président Viktor Ianoukovitch avait renoncé à cet objectif, tout en continuant à coopérer avec l'Otan.

Objectif : une adhésion à l'UE

Cette semaine déjà, le chef du gouvernement ukrainien avait indiqué que Kiev attendait des "décisions cruciales" au sommet de l'Otan qui se tiendra les 4 et 5 septembre à Newport, au Royaume-Uni. "L'Ukraine a besoin d'aide", avait-il souligné.

De son côté, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen a fait savoir que l'organisation n'excluait pas d'acueillir l'Ukraine.

Ce vendredi, Arseni Iatseniouk, qui s'exprimait pendant une réunion gouvernementale, a ajouté que l'Ukraine allait quitter le groupe des non-alignés et que son principal objectif était d'adhérer à l'Union européenne (UE).

Vladimir Poutine a rappelé vendredi que son pays, s'il ne souhaitait pas être engagé dans des conflits à grande échelle, n'en demeurait pas moins en mesure de faire face à toute menace. "La Russie est loin d'être engagée dans des conflits à grande échelle.

Nous ne le voulons et ne le projetons pas. Mais naturellement, nous devons toujours nous tenir prêts à repousser une agression contre la Russie", a-t-il déclaré devant un camp de jeunesse dans les environs de Moscou.