La BCE est maintenant à cours de munitions: 'Mario Draghi va rapidement être remplacé par Jens Weidmann'

05/09/2014 07:28

© The Council of Europe

Le Président de la BCE, Mario Draghi, a encore surpris les marchés jeudi en annonçant une nouvelle baisse du taux d'intérêt directeur de la zone euro pour le passer de 0,15% à 0,05%.

Il a également indiqué que la BCE poursuivrait sa politique d'achat massif d'actifs.

Selon Steen Jakobsen, CEO de Saxo Bank, il semble de plus en plus probable que Draghi amorce son retour en Italie pour en devenir le président.

Le mandat de président de la BCE de Draghi s'achève en 2019.

On pense que le président italien actuel, Giorgio Napolitano, qui occupe cette fonction depuis 2006, et qui n'a accepté qu'avec réticence de renouveler son mandat en avril 2013, pourrait souhaiter se retirer à l'approche de ses 90 ans, le 29 juin 2015.

Draghi est le plus grand favori pour lui succéder.

Tout d'abord, la BCE apparaît maintenant avoir épuisé ses munitions. Draghi l'avait déjà implicitement reconnu dans le discours qu'il avait prononcé, le 23 août dernier, à Jackson Hole, lorsqu'il avait dit qu'il incombait aux Etats-membres d'en faire plus pour remédier au problème de la faiblesse de la reprise dans la zone euro.

Aujourd'hui, il est clair que sur le plan des taux d'intérêt, il ne sera plus possible d'aller plus loin. En d'autres termes:

Il appartient maintenant aux politiciens de jouer leur rôle et de prendre des réformes pour s'assurer que les banques prêtent de l'argent et que les consommateurs consomment. Le taux d'intérêt est maintenant quasi nul; comme le sont les possibilités dont la BCE dispose encore en magasin. »

Si cela se confirme, nous serons confrontés à des changements majeurs, a expliqué Jakobsen dans un e-mail à la rédaction. Les changements se produisent seulement quand il n'y a pas d'autre alternative, et la BCE semble maintenant avoir joué son rôle.

Gian Paolo Bazzani, le CEO de Saxo Italia confirme cette piste: «Depuis 2012 et au moment de la réélection de Napolitano, désormais âgé de 89 ans, les rumeurs allaient bon train concernant un nouveau poste pour Super Mario. L'hypothèse la plus récente désormais est celle que Napolitano donnerait sa démission après les réformes (lesquelles ???), d'autant que Draghi se comporte déjà comme un politicien. »

C'est Jens Weidmann, l'actuel président de la Bundesbank, qui semble s'imposer comme le successeur naturel de Draghi, et il bénéficie du soutien de Berlin.

Mais en dehors de l'Allemagne, son arrivée à la tête de la BCE pourrait être interprétée comme une remise de ses clés à Berlin, tandis que les eurosceptiques allemands craignent qu'elle affaiblisse la résistance allemande contre les politiques d'assouplissement monétaire réclamées par Paris et Rome.

Enfin, Weidmann, qui été stagiaire à la Banque de France, parle le français : un avantage qui s'avérerait probablement important dans ses potentielles nouvelles fonctions.

%MCEPASTEBIN%

http://www.express.be/business/fr/economy/la-bce-est-maintenant-a-cours-de-munitions-mario-draghi-va-rapidement-etre-remplace-par-jens-weidmann/207601.htm