La chute de Bill Clinton est en vue

26/11/2017 18:06

Hillary and Bill Clinton


Win McNamee / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP


Kathleen Sebelius, ancienne secrétaire américaine de la Santé sous l'administration Obama, a donné une interview à CNN, dans laquelle elle évoque la conduite sexuelle de l'ancien président Bill Clinton (à partir de la minute 31). Elle n'épargne pas non plus Hillary Clinton.

Bill Clinton a fait l'objet de plusieurs plaintes dans les années 90 du siècle dernier de la part de femmes qui l'accusaient d'avoir eu un comportement sexuel inapproprié avec elles. Dans un cas, il a même été question de viol. Dans ces affaires, généralement, les médias ont pris parti pour la partie la plus puissante, à savoir le président.

« Non seulement les gens détournaient le regard, mais de plus, ils s'en prenaient aux femmes qui s'étaient manifestées et l'avaient accusé. Et donc, le mauvais comportement se doublait d'un abus de position dominante. Et alors, les gens attaquaient les victimes ».

Sebelius a également critiqué Hillary Clinton et « la Maison-Blanche de Clinton » pour ce qu'elle a qualifié de « stratégie de rejet et d'atteinte à l'honneur » des femmes qui avaient osé porter à la lumière ce qui leur était arrivé. Elle affirme que ce modèle de comportement se répète encore aujourd'hui par les auteurs présumés d'agressions sexuelles. Elle affirme que cette critique de celle qui était autrefois premières Dame des États-Unis, et qui devenue par la suite secrétaire d'État américain est « absolument » juste.


« Vous pouvez voir ce même modèle de comportement se reproduire, il faut que cela cesse. Il faut que ça s'arrête. ».

Le conseiller de Clinton et Obama : « Nous savions et nous avons détourné les yeux »

L'intervieweur, David Axelrod, qui a été conseillé du président Bill Clinton et qui a conseillé Barack Obama lors de sa candidature à la présidence en 2008, a indiqué au cours de la même interview qu'il avait lui-même voté 2 fois pour Bill Clinton. « C'était un homme brillant », a expliqué Axelrod. « Mais je savais, je veux dire tout le monde savait dans le monde politique, pour son comportement. Nous avons détourné les yeux ».

Monica Lewinsky

Les Clinton sont clairement malmenés actuellement. 25 ans après que Bill Clinton a été élu président des États-Unis, plusieurs dirigeants démocrates ont déclaré que Clinton devrait démissionner après le scandale Lewinsky. Le plus connu d'entre eux est Kirsten Guily Brand, sénatrice de New York, et  ce titre, successeur d'Hillary Clinton.

Elle a affirmé au New York Times que Clinton aurait dû démissionner après l'affaire Lewinsky. « Les choses sont différentes aujourd'hui et dans ces conditions, [Clinton] devrait avoir une réaction complètement différente.

I Believe Juanita

Michel Goldberg a écrit une colonne accusatrice intitulée « I Believe Juanita » ('je crois Juanita') dans le New York Times. [Juan Anita Broaddrick  a déclaré avoir été violée dans une chambre d'hôtel en 1978 par Bill Clinton, alors que ce dernier était procureur général de l'État d'Arkansas].


« Il est juste de conclure qu'en raison des allégations de Broaddrick , Clinton n'a plus sa place dans une société décente ».