La politique de la ville entre médiation et proximité

19/02/2014 11:01

Article fort interressant d'Abdelhafid Hammouche sur l'implication de l'interculturalité auprés des bailleurs sociaux dans le cadre de la politique de la ville, publié dans droit et Société  n°38-1998 ( p.109-129)

Les actions et les dispositifs conçus dans le cadre de la politique de la ville sont souvent renvoyés à une fonction de médiation et à une gestion de proximité.

 Ces orientations génèrent des évolutions sur les registres de l'organisation et des métiers, ce qui tend à accentuer l'exposition des intervenants dans un contexte marqué par la dégradation sociale.

Ces mutations, pour les habitants comme pour les intervenants, se combinent, si l'on peut dire, et compliquent la lecture des dynamiques sociales et la conception de l'action publique.

 C'est en considérant cette « proximité » qu'onse propose dans cet article d'interroger la notion de médiation et soninstrumentalisation, en mettant en relief des processus d'inter­culturalité (pour les intervenants, pour les habitants).

Ce sont alors des transitions pour ces différents acteurs qui imposent, selon l'hypothèse soutenue ici, une forte personnalisation - au sens ou chacun est exposé et que le statut n'advient et ne protège, éventuellement, qu'après une mise à l'épreuve personnelle.

Acculturation - Action publique - Médiation - Personnalisation - Proximité

Intégralité de l'article: ds038-09.pdf