La prochaine cible de l'EI: le Canal de Suez...

15/09/2014 20:23

AFP PHOTO / YOUTUBE / ARBEEN UNIFIED PRESS OFFICE

Après s'être emparé de près de la moitié de l'Irak, et d'un tiers de la Syrie, quelle cible le groupe terroriste de l'Etat Islamique (EI) pourrait-il mettre désormais dans son viseur ?

Selon la chaîne Al Arabiya, qui cite des experts égyptiens, il pourrait s'agir du Canal de Suez, voire du pays dans lequel il est situé, c'est-à-dire l'Egypte.

« L'EI représente définitivement une menace pour l'Egypte », affirme Mohammed Badr, un professeur de sciences politiques de l'Université d'Allemagne.

Au cours des dernières semaines, le groupe terroriste a lancé des indications qui montrent qu'il s'intéresse à l'Egypte.

Le quotidien al-Masry al-Youm a rapporté qu'un certain Abu Siyaf al-Masry, qui affirme être un militant de l'EI, a ainsi tweeté le message suivant : « Attendez-vous à une surprise en Egypte dans les prochains jours ».

« Ils n'ont aucune présence en Egypte pour le moment, c'est pourquoi ils utilisent Internet et les plateformes des média sociaux pour interagir avec les Egyptiens et étendre leur influence », explique Mohssen al-Faham, un politologue du quotidien cairote al-Gomhuria.

Badr a indiqué à la chaîne que l'EI aurait commencé à établir le contact avec Ansar Bayt al-Maqdis, un autre groupe djihadiste très violent, pour le former et lui montrer comment il peut créer des cellules secrètes.

Même si Ansar Bayt al-Maqdis n'est pas à proprement parler lié officiellement à l'EI, les deux organisations partagent un socle idéologique commun.

Ainsi, le groupe Ansar Bayt al-Maqdis se livrerait lui aussi à des décapitations, mais sur une plus grande échelle que l'EI. En Egypte, le groupe s'y adonne quasiment quotidiennement.

Dans une vidéo tout à fait similaire aux vidéos de l'EI, il s'est attribué la responsabilité de la décapitation de 4 hommes accusés d'être des espions du Mossad israélien.

Cependant, les responsables égyptiens ne semblent pas trouver cette menace préoccupante.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur égyptien a déclaré que les Frères musulmans et Al Qaïda étaient les deux organisations terroristes qui menaçaient le plus l'Egypte.

Cependant, Reuters rapporte qu'en Algérie, un nouveau groupe armé qui se qualifie lui-même de « Soldats du Califat » vient de se séparer de la branche du Maghreb islamique d'Al Quaïda (AQMI), et qu'il vient de prêter allégeance à l'EI.


http://www.express.be/joker/fr/platdujour/la-prochaine-cible-de-lei-le-canal-de-suez/207829.htm