L'Allemagne introduit un troisième sexe dans l'acte de naissance

14/11/2017 13:37

AFP PHOTO / WILLIAM WEST

Mercredi, la cour constitutionnelle allemande a mandaté la chambre des députés pour qu'elle approuve d'ici la fin 2018 une législation reconnaissant un 3e genre. Il sera alors possible de choisir ce « troisième sexe » dans le certificat de naissance. Ce sera une première européenne.

La cour fédérale de justice avait précédemment rejeté une demande pour cette reconnaissance par une personne qui était née en 1989. Cette personne s'est ensuite adressée aux plus hautes autorités judiciaires, et elle a été en mesure de prouver à partir d'une analyse chromosomique qu'elle n'était ni un homme, ni une femme.

On estime qu'une personne sur 5000 a un caractère intersexué dès la naissance. Ces personnes présentent des caractéristiques sexuelles masculines et féminines. La plupart d'entre elles subissent une intervention chirurgicale pour fixer un seul sexe.

En mai, la cour suprême française avait rejeté le terme de « sexe neutre ». La demande émanait d'une personne qui, selon son médecin, était née avec à la fois un « vagin rudimentaire » et un « micro pénis ».

Plusieurs pays, dont l'Inde, l'Australie et l'Afrique du Sud, ont légalisé un troisième sexe depuis plus  ou moins longtemps.