Le chef de l'ONU demande la libération immédiate des Casques bleus capturés dans le Golan

01/09/2014 20:28

Une base de la FNUOD, sur les hauteurs du Golan syrien. Photo: UNDOF

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a réitéré lundi son appel à la libération de 44 Casques bleus fidjiens de la Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD) capturés jeudi dernier par un groupe armé près d'Al-Qunaytirah dans le Golan.

« J'ai de nouveau demandé la libération immédiate et inconditionnelle de ces Casques bleus courageux qui se sont déployés dans la région pour apporter la stabilité », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse à Apia, Samoa, où il participe à la troisième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement.

Lors d'une conversation téléphonique hier, M. Ban a assuré au Premier ministre fidjien Frank Bainimarana que l'ONU ne ménagera pas ses efforts pour assurer la libération rapide des Casques bleus et  que les commandants de la Force des Nations Unies négocient avec les groupes armés pour obtenir cette libération.

« Nous travaillons sans relâche pour leur libération », a affirmé le chef de l'ONU.

72 Casques bleus philippins avaient été encerclés par des éléments armés dans deux endroits différents dans le Golan.

Ils ont depuis été transférés vers une zone sécurisée.