Le mythe autour du Stradivarius finalement percé à jour

02/09/2014 11:58

par Arnaud Lefebvre

Les légendaires violons Stradivarius des 17ème et 18ème siècles doivent leur réputation plus à des mythes tenaces qu'à leur qualité.

Des enquêteurs sont arrivés à cette conclusion sur la base d'une expérience où des violonistes de renom ont testé différents modèles en portant un bandeau sur les yeux.

Les virtuoses n'ont pas réussi à identifier correctement les anciens violons italiens.

Selon Joseph Curtin, responsable de l'étude et luthier, l'âge ou le lieu d'origine d'un violon ont beaucoup moins d'importance qu'on ne le suppose la plupart du temps.

Les meilleurs violonistes ont même plus souvent préféré des violons plus récents aux anciens Stradivarius lorsqu'ils ont joué les yeux bandés.

Vu le statut presque mythique des violons comme le Stradivarius et le Guarneri, cette conclusion peut sembler peut-être incongrue aux amateurs de musique.

J.Curtin

« En tant que luthier, j'ai grandi avec l'idée qu'il y a une grande différence entre les sons que rendent des violons anciens et récents et que la plupart des  violonistes peuvent immédiatement entendre cette différence.

Je pensais que je pouvais faire cela aussi jusqu'à ce que j'écoute avec mes oreilles plutôt qu'avec mes préjugés ».

Des tests à l'aveugle antérieurs ont fourni en 2010 des résultats similaires, mais ces derniers ont été durement critiqués à cause du petit nombre de violons testés et de l'endroit fort peu idéal où les tests ont eu lieu.

C'est pourquoi Curtin et ses collègues ont répété ces tests dans un studio d'enregistrement et dans une salle de concert et ont utilisé 12 violons (6 anciens et 6 nouveaux) et 10 violonistes solos célèbres. 

L'expérience nouvelle confirme l'étude de 2010 : les deux « meilleurs » violons étaient récents et les violons récents ont figuré dans le top 4 des musiciens 4 fois plus que les anciens.

En outre, aucun des  violonistes n'a pu distinguer les violons anciens des nouveaux.

Les tentatives des chercheurs et des producteurs pour imiter les Stradivarius jusque dans les plus petits détails (y compris le vernis) et les prix exorbitants de ces instruments semblent donc hors de propos dans le contexte de cette étude.

« L'idée qu'il n'y a pas de meilleur son que celui du Stradivarius est répandue de par le monde, mais elle n'est basée sur rien si ce n'est sur le fait que cette idée se perpétue », conclut Curtin.

Cela n'enlève rien au génie des maîtres italiens. Cela signifie cependant que les luthiers modernes sont aussi compétents et qu'ils feront à l'avenir des violons encore plus légendaires que le Stradivarius. (Via : livescience)

http://www.express.be/articles/fr/sciences/le-mythe-autour-du-stradivarius-finalement-perce-a-jour/204291.htm