Le virus mortel Ebola prend des proportions mondiales

17/09/2014 20:21

L'épidémie d'Ebola empire rapidement en Afrique de l'Ouest et elle est une menace pour la sécurité mondiale, a déclaré le président américain Barack Obama hier au cours d'un communiqué dans lequel il a confirmé envoyer 3000 soldats américains dans la région pour tenter de freiner l'épidémie: 

Ebola est désormais une épidémie d'un genre que nous n'avons encore jamais vu.

Elle échappe à tout contrôle, elle empire.

Elle se répand plus rapidement et de façon exponentielle.

Si nous n'arrêtons pas l'épidémie  maintenant, nous allons bientôt être confrontés à des centaines de milliers de personnes infectées, avec des implications profondes en termes économiques, politiques, et de sécurité pour nous tous ».

Obama a ajouté que les chances qu'une épidémie d'Ebola se déclare aux Etats-Unis étaient très faibles.

La plupart des efforts annoncés par Obama portent sur le Libéria, le pays le plus touché par l'épidémie. L'Amérique veut y construire 17 nouveaux hôpitaux de campagne, chacun comprenant 100 lits.

Sur place, des conseillers américains formeront jusqu'à 500 professionnels de la santé libériens par semaine pour qu'ils apprennent les bons gestes pour traiter les malades et leur famille.

En outre, 65 experts en santé publique seront détachés au Libéria pour travailler dans un hôpital militaire dédié au traitement des professionnels de santé infectés par la maladie.

400 000 kits contenant du désinfectant et des conseils pour éviter la contamination seront distribués aux familles les plus vulnérables.

Les Américains établiront un QG dans la capitale libérienne de Monrovia pour commander et coordonner les programmes américains et internationaux.

La Chine a également annoncé qu'elle envoyait un laboratoire mobile au Sierra Leone, où plus de 500 personnes sont déjà mortes de la maladie.

L'équipe chinoise comprend 59 médecins, infirmières et épidémiologistes.

Ils rejoindront une équipe de 115 professionnels de la santé qui se trouvaient déjà sur place.

Ebola a infecté près de 5.000 personnes en Afrique de l'Ouest, et causé plus de 2.400 décès. Le nombre de personnes infectées double chaque mois; si ce rythme se maintient, plus de 100.000 personnes vont bientôt être infectés, selon certaines estimations.

La maladie est caractérisée par des vomissements, de la diarrhée, une forte fièvre, et des saignements incessants.

Vous pouvez lire ici pourquoi aucun vaccin n'existe contre le virus Ebola.