L'emploi des femmes dans les zones urbaines sensibles

23/05/2014 01:24

Depuis 2009, dans un contexte marqué par une forte dégradation socio-économique, la situation des femmes vivant dans les quartiers populaires est devenue professionnellement plus précaire : elles sont de plus en plus nombreuses à se retirer du marché du travail, elles occupent moins souvent des contrats à durée indéterminée et leur temps de travail compte davantage de temps partiels, d'horaires tardifs ou de travail le dimanche.

Ce constat diffère des conclusions générales sur le caractère sexué des effets de la crise : au niveau national, l'emploi des femmes semble, au contraire, à court terme, avoir moins souffert de la crise que celui des hommes, en raison des secteurs qu'elles occupent sur le marché du travail.


Lire la note