L'épidémie de HIV a atteint un niveau alarmant en Europe

01/12/2017 05:51

 
AFP PHOTO / DAMIEN MEYER

En 2016, on a enregistré un nombre record de personnes infectées par le virus du HIV en Europe. Dans un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), on évoque une « augmentation alarmante ».

L'an dernier, dans les 53 pays européens membres de l'OMS, on a identifié plus de 160.000 nouveaux cas du virus qui cause le SIDA. 80% de ces cas ont été observés en Europe de l'Est.

L'objectif de mettre fin à l'épidémie de VIH d'ici 2030 ne pourra être atteint que si cette tendance se poursuit. C'est ce qu'a dit Zsuzsanna Jakab de l'OMS. La tendance est encore plus inquiétante, parce que beaucoup de patients sont infectés par le VIH depuis des années.

Il y a de grandes chances qu'ils aient entre-temps contaminé d'autres personnes. Plus le diagnostic est rapide, plus il est possible de débuter rapidement un traitement médicamenteux. Et plus les chances sont grandes de mener une vie normale.

Le délai moyen entre l'infection et le diagnostic est de trois ans, ce qui est bien trop long, a déclaré la directrice de l'ECDC, Andrea Ammon.

L'Europe de l'Est

Dans le monde, 37 millions de personnes sont infectées par le virus VIH. Le même nombre de personnes sont déjà décédées de la maladie, dont 1 million en 2016. La plupart des porteurs du virus vivent en Afrique, mais l'Europe de l'Est semble être désormais devenue un terrain fertile.

1 sur 6 a plus de 50 ans

Le rapport montre que le nombre d'infections par le VIH a augmenté au cours des 10 dernières années, passant de 12 pour 100 000 à 18,2 pour 100 000. Cela représente une augmentation de 52%.

Une étude précédente de l'ECDC montrait qu'une personne infectée récemment détectée sur 6 en Europe était âgée de plus de 50 ans.