Les Allemands veulent interdire les emails et les appels pour les employés en dehors des heures de travail

29/08/2014 09:16

par Mylène Vandecasteele

© - Herriott Grace

Andrea Nahles, le ministre allemand du Travail, a indiqué au journal Rheinischen Post que le gouvernement allemand envisageait de faire passer une loi qui interdirait de contacter par téléphone ou par email le personnel des entreprises en dehors des horaires d'activité.

Le ministre a expliqué que le Duitse Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin (BAuA, pour Institut fédéral pour la santé et la sécurité au travail) était en train d'étudier comment cette interdiction pourrait être mise en œuvre, et quels seuils pourraient être définis.

Les premiers résultats de ces consultations sont attendus pour 2015.

Une loi de ce type était dans l'air depuis un certain temps en Allemagne, d'autant que des études ont indiqué que les smartphones favorisaient les burnouts.

En outre, les syndicats soulignent que des employés qui ont vraiment la possibilité de se reposer après le travail sont plus productifs.

Certaines entreprises allemandes telles que BMW, Volkswagen et Deutsche Telekom ont déjà pris des initiatives pour restreindre les appels et les emails en dehors des horaires de travail.

Les serveurs de Volkswagen sont programmés pour ne plus adresser d'email après les trente minutes qui suivent la fin de la journée de travail de chaque employé et avant les trente minutes qui précèdent le début de la journée de travail

« Le gouvernement allemand doit naviguer sur une ligne fine, entre la promotion d'une meilleure santé mentale et un interventionnisme d'Etat trop protecteur et tatillon », commente David Meyer de  GigaOM.

Il souligne que le niveau de disponibilité requis pour les employés dépend du secteur dans lequel ils travaillent, et de leur emploi. 

En particulier, cette loi pourrait être très inadéquate pour les salariés qui sont amenés à avoir des contacts avec des personnes situées dans des zones géographiques séparées par plusieurs fuseaux horaires, par exemple.

«Tout ceci devrait se ramener à l'attractivité de l'employeur, une firme sera plus attractive si elle promet de ne pas vous ennuyer quand vous sirotez un verre de vin avec les pieds en éventail de votre côté.

Mais peut-être y a-t-il au moins une place pour une loi garantissant que les gens ont le droit d'éviter de répondre aux appels et aux emails quand ils ne sont pas censés travailler, sans craindre d'être sanctionnés », conclut le journaliste.

http://www.express.be/business/fr/hr/les-allemands-veulent-interdire-les-emails-et-les-appels-pour-les-employes-en-dehors-des-heures-de-travail/207433.htm