Les États-Unis enquêtent encore secrètement sur les ovnis

28/12/2017 16:29

CC0 via Pixabay


Entre 2007 et 2012, le gouvernement américain a secrètement mené des recherches sur les ovnis. L'Advanced Aerospace Threat Identification Program n'était pas aussi fascinant que les X-Files de prime abord, mais il s'en rapprochait. Ce programme était non pas financé par le FBI, mais par le Pentagone.

Selon des sources du New York Times, de telles recherches sont encore en cours, mais elles figurent désormais dans une autre rubrique budgétaire.

Le minsitère américain de la Défense enquête donc secrètement depuis des années sur les ovnis. Le programme Advanced Aerospace Threat Identification a été mené entre 2007 et 2012 et il a coûté chaque année 22 millions $, a confirmé le Pentagone.

Ce programme a été créé sous l'impulsion de Harry Reid. Ce dernier a dirigé le parti démocrate au Sénat pendant plusieurs années. Le programme secret était dissimulé dans une rubrique du budget du ministère. La majeure partie des fonds qui y ont été consacrés a été versée à Bigelow Aerospace, une entreprise du Nevada qui mène des recherches sur les phénomènes spatiaux.

Bigelow

Bigelow Aerospace a encore des contrats avec le gouvernement américain et l'agence spatiale américaine, la NASA. La société est détenue par Robert Bigelow, qui est un ami de Reid.

Au cours de l'une des émissions 60 Minutes du mois de mai, Bigelow a déclaré qu'il était « absolument convaincu » que des êtres extraterrestres et des ovnis avaient visité la Terre.

Luis Elizondo a été le directeur général du programme. Il affirme que le programme s'est poursuivi après l'interruption de son financement en 2012. Elizondo a quitté le Pentagone en octobre.

Le programme secret enquêtait sur des rapports concernant des soucoupes volantes, des cercles dans les champs et d'autres phénomènes inexpliqués. Mais on ignore si ces travaux ont abouti à des résultats.

Le Projet Blue Book

« Le ministère de la Défense prend au sérieux toutes les menaces et les menaces potentielles pour notre peuple, nos actifs et notre mission », a expliqué un porte-parole du Pentagone à Reuters. « Lorsque des informations sont crédibles, nous nous en occupons. »

Harry Reid est connu pour son très grand intérêt pour les phénomènes spatiaux. « Je n'ai pas honte d'avoir lancé ça », a-t-il déclaré au New York Times. Plus tard, il a ajouté dans un tweet : « La vérité est là-bas. »

Le fait que le gouvernement des États-Unis mène des recherches sur les ovnis n'est pas nouveau, et c'est bien toujours le cas.

En 1947, l'armée de l'air a commencé une série d'études visant à examiner plus de 12 000 observations d'OVNI.

Le Projet Blue Book avait officiellement pris fin en 1969 avec la conclusion que la plupart des observations se rapportaient à des étoiles, des nuages, des avions conventionnels ou des avions espions. Mais 701 de ces « observations » sont restées inexpliquées.