Les photos nues de Jennifer Lawrence et Cie... Ceux qui critiquent la NSA et partagent ensuite ces clichés violent également le respect de la vie privée

03/09/2014 17:26

par Arnaud Lefebvre

Les internautes qui, après la §divulgation de photos et de séquences vidéos de nus issues de collections privées en ligne§ de célébrités féminines, vont consulter la liste principale distribuées en ligne sur 4chan où l'on peut  observer ces clichés, ne devront plus jamais se plaindre des pratiques de services d'espionnage comme la NSA, estime Luke Hopewell, rédacteur du magazine Gizmodo.

Cette usurpation de photos dénudées est l'œuvre d'un hacker qui a piraté le cloud de plus d'une centaine de personnalités comme Jennifer Lawrence, Kate Upton et Ariana Grande.

Les activités de ce hacker sont, comme les pratiques d'espionnage en ligne de divers services de sécurité comme la NSA, une grave violation du principe du respect de la vie privée, écrit Hopewell.

Le hacker de 4chan a mis la main sur une gigantesque collection de vues érotiques, aussi bien des photos que des vidéos, concernant toute une série de personnes célèbres. Selon Hopewell, les activités de ce hacker ne peuvent cependant ni être défendues ni être tolérées.

« Tout le monde a le droit au respect de la vie privée », souligne le journaliste. « Tout le monde devrait avoir le droit de faire des choses dans l'intimité sans avoir à craindre que tout cela soit répandu sur Internet ».

Le rédacteur de Gizmodo est également sévère à l'égard des utilisateurs d'Internet qui visionnent et partagent ces photos et vidéos et qui en même temps critiquent l'espionnage de masse de services de sécurité comme la NSA. Eux aussi sont, selon lui, complices de violation de la vie privée des victimes.

« Si vous vous êtes déjà opposé au fait que votre vie privée était violée par des politiques brutales comme la collecte de métadonnées ou de surveillance de masse ou de Facebook qui joue avec les émotions des utilisateurs (...) vous ne devriez pas voir ces photos au risque d'être un bel hypocrite », affirme Hopewell.

« Les personnes qui regardent ces photos de nus doivent promettre à l'Internet de ne plus  jamais se plaindre de politiques comme la collecte de données ou la surveillance de masse de la NSA ».

La nouvelle de la publication de ces photos a eu notamment pour effet que les noms de certaines victimes, comme Jennifer Lawrence et Mary Winstead, se sont retrouvés aux premiers rangs des moteurs de recherches.

http://www.express.be/sectors/fr/ict/les-photos-nues-de-jennifer-lawrence-et-cie-ceux-qui-critiquent-la-nsa-et-partagent-ensuite-ces-cliches-violent-egalement-le-respect-de-la-vie-prive/207559.htm