L'Etat islamique menace de «détrôner» Poutine

04/09/2014 19:59

L'Etat islamique menace de «détrôner» Poutine ' Histoire de la Fin de la Croissance ' Scoop.it

From   www.tdg.ch 

Dans une vidéo, l'EI menace de «détrôner» Vladimir Poutine en raison du soutien apporté par Moscou au régime syrien et de déclencher une «guerre» dans le Caucase.

Le Parquet général russe a demandé, mercredi3 septembre, de restreindre l'accès à une vidéo diffusée sur Youtube par l'Etat islamique (EI) qui menace de «détrôner» Vladimir Poutine en raison du soutien apporté par Moscou au régime syrien et de déclencher une «guerre» dans le Caucase russe afin de le «libérer».

Une demande de «restreindre l'accès» à cette vidéo qui contient des «menaces d'actes terroristes et de déclenchement d'une guerre dans le Caucase du Nord» a été envoyée mercredi à l'Agence russe de surveillance des médias (Roskomnadzor), a précisé le parquet dans un communiqué.

«Un message pour toi, Vladimir Poutine»

Une enquête pour menace d'acte terroriste et appels publics à violer l'intégrité territoriale de Russie pourrait également être ouverte, selon la même source.

Les djihadistes de l'EI ont diffusé mardi sur Youtube une vidéo dans laquelle l'on voit un avion de guerre fourni, affirment-ils, par la Russie au régime du président syrien Bachar al-Assad.

«C'est un message pour toi, Vladimir Poutine, ces avions que tu as envoyés à Bachar, nous les enverrons chez toi, si Dieu le veut», dit l'un des djihadistes dans cette vidéo enregistrée en arabe et sous-titrée en russe.

La Russie est le principal allié de Damas auquel elle fournit des armes.

«Nous libérerons la Tchétchénie et tout le Caucase»

«Et nous libérerons la Tchétchénie et tout le Caucase, si Dieu le veut. Ton trône (...) est menacé et il tombera quand nous viendrons chez toi», a ajouté le militant de l'EI.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces fédérales russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières de cette petite république pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.

L'EI, qui a proclamé un califat sur les vastes régions conquises ces derniers mois en Irak et en Syrie, a revendiqué la récente décapitation de deux journalistes américains, James Foley et Steven Sotloff.

Le groupe a en outre menacé de tuer un troisième otage, un Britannique identifié comme étant David Cawthorne Haines.