L’inter-culturalité, un concept, un néologisme ?

16/02/2014 11:20

La définition de l'inter-culturalité ne cesse d'évoluer, de progresser un consensus n'est pas encore de mise mais chez certains universitaires, intellectuels et sociologues il semble se dessiner une définition de l'inter-culturalité comme étant l'interaction, l'échange et la communication entre les cultures où une personne reconnaît et accepte la réciprocité d'autrui.

Cette définition élargit donc le concept du multiculturalisme mais n'est-elle pas simplement de l'altruisme ?

Des sociologues, des intellectuels, des universitaires décrivent le multiculturalisme comme un ensemble de concepts, principes et de politiques axées jusqu'à lors sur la reconnaissance par l'État de la pluralité culturelle
au cœur de la société, la réduction des obstacles à la participation sociale des groupes culturels marginalisés et l'appui à la reproduction des cultures.

Un grand nombre d'Etat dans le monde appliquent les principes du multiculturalisme à l'élaboration de leurs politiques culturelles respectives pour assurer l'épanouissement et la protection de la diversité culturelle à l'intérieur de leurs frontières.

Toutefois, bien que l'on s'accorde à dire que le concept du multiculturalisme prend en compte les cultures nouvellement représentées dans une société donnée, certains intellectuels et sociologues ont récemment soutenu qu'il ne contribue pas à l'établissement de liens réels entre les cultures hôtes, qui constituent les
normes sociales, et les cultures nouvellement arrivées dans cette même société.


En revanche, le concept de l'inter-culturalité met en avant la notion qu'il faut plus que définir, il faut protéger chaque culture isolément car cela ne suffit pas à créer une vraie cohésion sociale.

L'inter-culturalité suppose l'interaction entre les cultures, les échanges et la communication pour être citoyen d'un même groupe d'une même société.  Chaque personne reconnaît et accepte la réciprocité de la culture d'autrui.

De plus, les principes de l'inter-culturalité établissent qu'il faut créer la notion " d'espaces communs " où les cultures peuvent non seulement coexister, mais aussi interagir et apprendre à se connaître au sein d'un même
groupe d'une même société.

Essentiellement, l'approche interculturelle fait valoir le point de vue selon lequel la diversité culturelle ne menace pas le tissu social d'un groupe ou d'une société, mais l'enrichit.

Il est important de souligner que l'inter-culturalité ne rejette pas le concept du multiculturalisme puisque ce dernier reste un principe fondateur et directeur important, il est en outre pertinent dans et pour l'élaboration d'une politique culturelle.

Ce concept enrichit donc par son interaction celui du multiculturalisme et banni de fait le communautarisme.

BS/AMI/JM