L'OMS convoque des experts pour un examen éthique du traitement expérimental contre le virus Ebola

07/08/2014 20:31

Déclaration de l'OMS
6 août 2014

Au début de la semaine prochaine, l'OMS convoquera un tableau d'experts en matière d'éthique médicale pour étudier la possibilité  de recourir à un traitement expérimental dans le cadre de la flambée de virus Ebola en cours en Afrique de l'Ouest. Il n'existe actuellement aucun médicament ou vaccin homologué contre ce virus, mais plusieurs options expérimentales sont en cours de mise au point. 

Le traitement récent de deux membres du personnel médical de l'ONG Samaritan Purse avec un médicament expérimental amène à se demander si ce médicament, qui n'a jamais été testé et dont l'innocuité pour l'homme n'a pas été démontrée, devrait être utilisé dans le cadre de la flambée et, compte tenu des quantités extrêmement limitées dont on dispose pour ce produit, à qui il devrait être administré si l'on venait à l'employer.

«Nous sommes face à une situation inhabituelle avec cette flambée. Nous devons affronter une maladie avec un fort taux de létalité, contre laquelle nous n'avons ni traitement, ni vaccin ayant fait ses preuves» déclare le Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général  de l'Organisation mondiale de la Santé. «Nous devons demander à des experts de l'éthique médicale de nous indiquer comment agir de manière responsable». 

La méthode de référence pour évaluer de nouveaux médicaments consiste à réaliser une série d'essais chez l'homme, en commençant avec un petit nombre de sujets, pour s'assurer que le produit peut être administré sans risque. Ces essais sont ensuite étendus à un plus grand nombre de personnes pour étudier l'efficacité du nouveau médicament et comment l'utiliser au mieux.

Lorsqu'on aborde l'utilisation d'un nouveau médicament,  le premier principe à respecter est: «ne pas nuire».  La sécurité est toujours la principale préoccupation.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Tarik Jasarevic
Département de la communication, OMS 
Téléphone: +41 22 791 50 99+41 22 791 50 99
Portable: +41 79 367 62 14+41 79 367 62 14
Courriel:  jasarevict@who.int