L'ONU nomme Leonardo DiCaprio Messager de la paix sur la question du climat

17/09/2014 20:15

L'ONU nomme Leonardo DiCaprio Messager de la paix sur la question du climat

Désertification en Namibie. Photo PNUE/A. Gloor

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mardi qu'il avait nommé l'acteur américain Leonardo DiCaprio Messager de la Paix sur la question des changements climatiques.

« M. DiCaprio est une voix crédible du mouvement environnementaliste et il dispose d'une plateforme considérable pour se faire entendre.

Je suis heureux qu'il ait choisi de mettre sa voix au service des efforts de l'ONU pour plaider en faveur de mesures urgentes de lutte contre les changements climatiques », a déclaré M. Ban dans un communiqué de presse.

Le chef de l'ONU a demandé à M. DiCaprio de participer au Sommet de l'ONU sur le climat le 23 septembre à New York, qui réunira des dirigeants du monde entier pour trouver des moyens d'agir contre les changements climatiques, lancer la croissance durable et améliorer les conditions de vie pour tous.

M. Ban a salué l'engagement de M. DiCaprio dans la lutte pour les causes environnementales, sans parler des énormes fonds qu'il a pu collecter et de ses dons généreux aux projets liés à la protection et à la préservation de l'environnement.

Le nouveau Messager de la Paix a créé en 1998 « la Fondation Leonardo DiCaprio » pour protéger les dernières zones sauvages de la planète et travaillé depuis lors dans les domaines de l'environnement et de l'humanitaire.

« Pour moi, c'est une obligation morale que de défendre ces causes à ce moment clé de l'histoire humaine car c'est le moment d'agir. La manière dont nous répondrons à la crise climatique déterminera probablement le sort de l'humanité et de notre planète », a expliqué l'acteur américain.

Par ailleurs, un rapport de la Commission internationale sur l'Economie et le Climat a été publié mardi. A l'occasion de la présentation de ce document, le chef de l'ONU a souligné qu'il était nécessaire de gérer les risques liés au climat pour permettre des progrès économiques durables et continus.

« Nous avons besoin de réformes structurelles de l'économie mondiale. Ce rapport affirme qu'il est possible de construire un système où la croissance économique et la lutte contre les changements climatiques se renforcent mutuellement », a souligné M. Ban en ajoutant qu'il est impossible d'éradiquer l'extrême pauvreté sans lutter contre les changements climatiques.