Station F : Le plus grand incubateur de start-up du monde vient d'ouvrir ses portes à Paris

03/07/2017 10:35

Redactie Express Business

© JOEL SAGET / AFP

Jeudi, Station F, un incubateur de start-up géant, a été inauguré en présence du président français Emmanuel Macron à Paris. Il hébergera bientôt plus d'un millier de start-up.

Le fondateur du projet, l'entrepreneur français Xavier Niel, espère ainsi que la capitale française dépassera bientôt Londres sur la scène européenne des start-up. « Nous sommes aidés par le Brexit, bien sûr », a déclaré Niel, qui a fait fortune dans l'industrie des télécommunications et de l'Internet, est l'un des copropriétaires du journal Le Monde et possède des droits sur le méga-hit de Frank Sinatra « My Way ». Il a investi 250 millions d'euros de sa fortune personnelle dans ce projet.

Macron a également été enthousiasmé par « ce nouveau palais pour les jeunes entrepreneurs». "Entrepreneur est un mot français que les Anglais nous ont volé", a-t-il dit dans une boutade.

Bertrand GUAY / POOL / AFP

Avec 34.000 mètres carrés d'espace, Station F est le plus grand incubateur de start-up du monde, et outre des bureaux, on y trouve aussi des restaurants, des bars, un bureau de poste, et une station d'impression. Facebook, Microsoft, BNP Paribas, Thales et la société de vente en ligne Vente-privée.com sont toutes partenaires dans le projet.

« Mais quelle est la valeur d'une start-up? »


La réponse laisse peu d'espoir, selon la Harvard Business Review :

  1. Dans tous les pays riches, 1 % à 6 % des entreprises sont à l'origine de la majeure partie de l'emploi et de la richesse.
  2. Ces entreprises ne sont pas en phase de démarrage, mais des PME à croissance rapide qui existent  depuis 15 à 30 ans. (Qu'ont e, commun des pays en difficulté, comme l'Italie, la Grèce, le Portugal et l'Espagne ? 40% des entreprises créées ont moins de 10 salariés. En Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni, cette proportion est inférieure à 20 %).
  3. Ces entreprises sont plus souvent actives dans des secteurs traditionnels tels que l'industrie alimentaire, l'immobilier, la construction, le commerce, la logistique et l'industrie, que dans la haute technologie, comme on s'y attend souvent.
  4. La grande majorité des petites entreprises stagnent et elles ne se transformeront jamais en une grande entreprise naturellement.

En outre: « Il n'y a aucune preuve que la création d'entreprises engendre de la croissance économique »

ou

« L'augmentation du nombre de start-up n'augmente pas le nombre d'entreprises à forte croissance. En fait, le nombre de nouvelles entreprises et le nombre d'entreprises à forte croissance [ayant un impact important sur l'économie] semblent corrélés de façon négative. »