Ebola: le fabricant du sérum grimpe en Bourse

09/08/2014 05:46

L'action de la société canadienne de biotechnologies Tekmira Pharmaceuticals s'envolait vendredi à la Bourse de New York, dopée par la perspective de l'utilisation d'un de ses traitements expérimentaux pour combattre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola.

Le titre gagnait 33,50% à 19,05 dollars vers 19H15 GMT.

L'entreprise a annoncé jeudi que l'autorité sanitaire américaine (FDA) l'avait informée "verbalement" qu'elle levait partiellement la suspension des essais cliniques pour son traitement expérimental TKM-Ebola.

"Cette décision nous permet d'utiliser potentiellement TKM-Ebola chez des personnes infectées par le virus Ebola", pour lequel il n'existe actuellement aucun traitement antiviral ou vaccin, précisait Tekmira dans son communiqué.

Deux Américains infectés par le virus et récemment rapatriés aux Etats-Unis sont déjà soignés avec un autre traitement expérimental, le sérum ZMAPP développé par la société américaine Mapp Pharmaceuticals en collaboration avec la canadienne Defyrus. Il n'avait jusque là été testé que sur des singes.

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a fait près de 1.000 morts depuis le début de l'année sur plus de 1.700 cas présumés.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé vendredi qu'elle représentait une "urgence de santé publique mondiale" et réclamé une "réponse internationale coordonnée", tandis que le Nigeria a décrété l'état d'urgence, rejoignant le Liberia et la Sierra Leone.

The action of the Canadian biotech Tekmira Pharmaceuticals flew Friday on the New York Stock Exchange, boosted by the prospect of the use of one of its experimental treatments to combat the Ebola haemorrhagic fever epidemic.

The title was 33.50% at 19.05 dollars to 19 H 15 GMT

ENGLISH VERSION

The company announced Thursday that the American Health Authority (FDA) had informed "verbally" that it partially lifted the suspension of clinical trials for its experimental treatment TKM-Ebola.

'This decision allows us to potentially use TKM-Ebola in individuals infected with the Ebola virus', for which there is currently no antiviral treatment or vaccine, stated Tekmira in its release.

Two Americans infected with the virus and recently repatriated in the United States are already treated with other experimental treatment, ZMAPP serum developed by the American company Mapp Pharmaceuticals in collaboration with the Canadian Defyrus. It had until then been tested on monkeys.

The epidemic of Ebola in West Africa has made nearly 1,000 deaths since the beginning of the year on more than 1,700 suspected cases.

World Health (who) organization estimated Friday that it represented a "global health emergency" and called for a "coordinated international response", while Nigeria has declared a State of emergency, joining Liberia and Sierra Leone.