Ukraine : le chef de l'ONU inquiet ; réunion du Conseil de sécurité

28/08/2014 22:33

Des personnes déplacées dans l'est de l'Ukraine. Photo: FNUAP Ukraine/Olena Kulyk


Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit alarmé jeudi par les informations selon lesquelles les combats dans l'Est de l'Ukraine se sont propagés vers le sud, près de la frontière de la mer d'Azov et de la Fédération de Russie.

« Si ces informations sont confirmées, cela constituerait une dangereuse escalade dans la crise ukrainienne », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« La communauté internationale ne peut pas laisser la situation dégénérer davantage et il n'est pas possible de laisser se poursuivre les violences et les destructions qui ravagent l'Est de l'Ukraine », a-t-il ajouté.

« Le Secrétaire général prend note des récents pourparlers à Minsk le 26 août, ainsi que de la première rencontre officielle entre les Présidents de l'Ukraine et de la Russie.

Il appelle à la poursuite de ces pourparlers, en vue d'arriver à une issue pacifique au conflit. Tout le monde doit contribuer à la résolution pacifique de ce conflit, d'une manière qui confirme la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine », a-t-il encore dit.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu une réunion d'urgence jeudi après-midi à New York sur les derniers développements en Ukraine.

Selon la presse, l'Ukraine a affirmé subir une « invasion directe » des forces armées russes dans le Sud-Est du pays et a demandé une aide militaire directe à l'Union européenne.