Vous voulez rester jeune? Injectez-vous le sang d'une personne jeune...

02/09/2014 11:50

par Arnaud Lefebvre

Embrace of the Vampire

L'injection de sang jeune peut freiner le processus de vieillissement. C'est la conclusion d'une étude de chercheurs de l'Université de Californie qui ont injecté du sang de leurs congénères à des souris âgées.

L'injection de sang provenant d'animaux plus jeunes chez des souris plus âgées a semblé entre autres stimuler la naissance de nouveaux vaisseaux sanguins et amener une circulation du sang plus fluide dans le cerveau.

Les chercheurs ont aussi constaté que les animaux plus vieux n'ont pas seulement montré de meilleures prestations sur le plan mental, mais ont aussi fait preuve d'une résistance physique plus importante.

Ces résultats peuvent, selon les chercheurs, avoir un impact important sur le traitement des maladies liées à l'âge.

« L'injection de sang jeune a semblé chez les animaux plus vieux donner lieu à des processus d'apprentissage plus rapides et à de meilleurs résultats à des tests de mémoire, lors desquels on a pu constater notamment que les souris trouvaient plus facilement leur chemin dans un labyrinthe », souligne Saul Villeda, responsable de l'étude, professeur de sciences neurologiques à l'Université de Californie.

Bien que l'étude sur les souris doit être complétée, on peut s'attendre selon Villeda à ce que des effets semblables chez l'homme aussi puissent être observés.

Selon le chercheur, dans trois à cinq ans, des essais cliniques sur des cobayes humains pourraient être réalisés dans cette perspective.

« La thérapie pourrait inverser des processus de vieillissement dommageables au cerveau, aux muscles, au cœur et aux autres organes », ajoute le professeur Villeda.

« Le sang jeune semble contenir un élément qui peut lutter contre le vieillissement. Le vieillissement est un des facteurs de risque importants au sein d'un large éventail d'affections sérieuses, du cancer et des affections cardiaques au diabète et à la démence ».

« Dans la mesure où le vieillissement de la population se poursuit, il faut que l'on tienne compte de l'accroissement de ces problèmes. Le développement d'une thérapie qui peut combattre ces affections, représenterait également des avantages pour la santé publique ».

Ces résultats ont été corroborés par deux études du même ordre à l'Université de Harvard.

http://www.express.be/articles/fr/sciences/vous-voulez-rester-jeune-injectez-vous-le-sang-dune-personne-jeune/204911.htm