Yahoo obtient la révélation de son bras de fer perdu contre la NSA

14/09/2014 09:23

Yahoo obtient la révélation de son bras de fer perdu contre la NSA ' Histoire de la Fin de la Croissance ' Scoop.it

www.challenges.fr 

Six ans après les faits, Yahoo! dévoile avoir subi des pressions de la part de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) pour livrer les données personnelles de ses utilisateurs.

Comme le révèle un document confidentiel rendu public par la société américaine jeudi 11 septembre, Yahoo! a bataillé ferme entre 2007 et 2008 contre les autorités américaines pour préserver la confidentialité de ses clients. Mais en vain.

Face à la menace d'une amende journalière de 250.000 dollars en cas de non-coopération, le groupe aujourd'hui dirigé par Marissa Mayer a fini par céder.

Le 14 mai 2008, Yahoo! commence à livrer les données concernant "les utilisateurs prioritaires de messageries électroniques que le gouvernement voulait surveiller" dans le cadre de Prism. On ne connaît pas le nombre exact d'utilisateurs concernés.

"Une importante victoire"

Ce programme de surveillance piloté par la NSA et révélé par Edward Snowden, a permis d'intercepter les communications électroniques de millions de personnes.

Yahoo! est la première société à reconnaître s'être associée au programme. Facebook, Google, Microsoft, Apple, AOL ou encore Skype ont toujours affirmé avoir refusé.

"Nous estimons qu'il s'agit d'une importante victoire pour la transparence et nous espérons que ces archives contribueront à promouvoir un débat éclairé sur la relation entre la vie privée, une procédure équitable et la collecte d'informations liées au renseignement", assure Ron Bell, le responsable des questions juridiques de Yahoo! dans un post sur l'un des blogs officiels du groupe.