Don de matériel Informatique à l'Association NOA

(Notsé Organisation Agricole - TOGO)

La collecte de matériel d'information est indispensable pour mener nos actions de vulgarisation de l'informatique en Afrique indispensable au développement de ce continent, souhaité par la plupart des instances dirigeantes des pays les plus industrialisés, des grands acteurs du commerce informatique et des sociétés multinationales comme Microsoft.

Lors de la Semaine de la solidarité internationale du 12 au 19 novembre 2016 qui se déroule à Arras AMI/OIMC NORD au travers de sa politique de développement et d'échange a remis 10 unités centrales OPTILEX DELL au Président de l'Associations NOA d'Arras, intervenant au TOGO, Mr Bernard LAURENT par le biais de sa Secrétaire Générale Mireille DELAMER.

(c) 2016 AMI OIMC NORD

La directive européenne relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) a été adoptée en décembre 2002 par le conseil et le parlement.

Cette directive impose notamment la collecte des déchets d'équipements électriques et électroniques, le traitement systématique des composants dangereux, la valorisation de tous les DEEE collectés avec une priorité donnée à la réutilisation et au recyclage.

Notre association en conformité avec la directive Européenne sur les DEEE, n'accepte que les ordinateurs en état de fonctionnement.

Les ordinateurs sont testés et les déchets sont détruits en France pour l'électronique et le métal par des sociétés spécialisées.AMI/OIMC NORD et ses partenaires n'envoient ainsi aucun déchet électronique en Afrique, le respect de l'environnement est une priorité.

Récupérer du matériel informatique en état d'exploitation, le revaloriser et le mettre à la disposition des Associations évoluant dans des pays d'Afrique pour lutter contre la fracture numérique est indispensable au développement de ce continent.

Recyclage de Matériel Informatique pour l'Afrique

Don de matériel Informatique Pas de Calais Habitat 

La collecte de matériel d'information est indispensable pour mener nos actions de vulgarisation de l'informatique en Afrique indispensable au développement de ce continent,souhaité par la plupart des instances dirigeantes des pays les plus industrialisés, des grands acteurs du commerce informatique et des sociétés multinationales comme Microsoft.

En cela AMI/OIMC remercie  particulierement Pas de Calais Habitat (Bailleur Social), sa Présidence, sa Direction Générale et Direction Informatique qui au travers de la politique RSE de l'entreprise nous a remis 34 unités centrales DELL afin d'en faire bénéficier diverses Associations sur le continent Africain ( Associations Camerounaises, Togolaises, Béninoises, Ivoiriennes et Congolaises).

Notre Secrétaire Générale Mireille DELAMER accompagnée de Didier DELPIERRE a reçu ce don effectué à titre gracieux par l'entreprise.

Mireille DELAMER Secrétaire Générale AMI/OIMC NORD et Didier DELPIERRE (c)2015 AMI/OIMC

Nous remercions aussi Didier DELPIERRE salarié et délégué syndicale CGT de l'entreprise par qui ce don a été
rendu possible, en effet celui-ci passionné par l'aide humanitaire et l'accès à la culture pour tous milite au sein de notre association afin que chaque structure scolaire, médicale, associative africaines  puissent bénéficier de matériel afin de donner une éducation et une Information à tous.

La directive européenne relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) a été adoptée en décembre 2002 par le conseil et le parlement.

Cette directive impose notamment la collecte des déchets d'équipements électriques et électroniques, le traitement systématique des composants dangereux, la valorisation de tous les DEEE collectés avec une priorité donnée à la réutilisation et au recyclage.

En nous confiant l'enlèvement de votre matériel informatique, vous faites un geste utile et citoyen en conformité avec le respect de l'environnement.

Notre association en conformité avec la directive Européenne sur les DEEE, n'accepte que les ordinateurs en
état de fonctionnement. Les ordinateurs sont testés et les déchets sont détruits en France pour l'électronique et le métal par des sociétés spécialisées.

AMI/OIMC et ses partenaires n'envoient ainsi aucun déchet électronique en Afrique, le respect de l'environnement est une priorité, et nos bénéficiaires africains s'engagent à nous retourner le matériel en fin de vie qui sera détruit par nos partenaires spécialisés en France .

Récupérer du matériel informatique en état d'exploitation, le revaloriser et le mettre à la disposition de pays en Afrique pour lutter contre la fracture numérique, indispensable au développement de ce continent.

Nous récupérons :

- tout type toute forme d'ordinateurs pentium 4 et Plus
- Accessoires, claviers, souris
- Tout type d'écrans plat LCD
- Pièces détachées, disques durs, mémoires, cartes diverses.
- Accessoires réseaux
- Imprimantes
- Périphériques divers
- Photocopieurs
- Fax, téléphones portables
- Système d'exploitation et logiciels divers.
- Climatiseurs
- Audio, vidéo
- Matériel de radio (émission)

SYNDICAT CGT PAS DE CALAIS HABITAT

"La Maison des Sociétés"

16, rue Aristide BRIAND 62000  ARRAS

Tél. 06/80/36/41/94 
Email : cgt.pdch@hotmail.fr

De gauche à droite,Christophe VALEMBOIS,Jacky LAGNIER,Yves DETOUT,Sylvain RAMEZ,David BRICHE,Didier DELPIERRE ,Joel DEPAUW,Fred DELOBEL, Didier PREY (c) Photos AMI/OIMC 2014

en Partenariat avec :

 

La CGT / PDCH partenaire du Développement Durable avec l'Afrique

La CGT a participé au Forum Afrique - 100 innovations pour le développement durable - qui s'est tenu à Paris jeudi 5 décembre 2013 en amont du sommet de l'Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique des 6 et 7 décembre 2013.

La CGT  s'est rendue au forum en tant que partenaire de coopération afin de soutenir la CSI-Afrique porteuse d'un projet de coopération syndicale sélectionné par le comité de sélection du Forum intitulé « Soutenir l'action syndicale en matière économique pour faire du travail décent une réalité en Afrique ».

La CGT a tenu à saluer la reconnaissance du caractère innovant de ce projet syndical qui se tient dans sept pays d'Afrique francophone (Bénin,Burkina Faso, Guinée Mali, Niger, Sénégal et Togo).

L'enjeu de ce projet, cofinancé par la CGT, la CSI Afrique et par l'Agence française de développement, est de permettre aux syndicats de développer des expertises syndicales efficaces en matière économique et sociale et d'être des acteurs influents sur le plan national et régional.

Les syndicats sont en effet au cœur des transformations sociales, notamment pour l'instauration et de l'élargissement de la protection sociale dans les pays concernés.

Solidaires des organisations syndicales et des sociétés civiles qui œuvrent pour la démocratie, la CGT a précisé que leur participation à l'événement du Forum Afrique permet  de surmonter les impasses des sommets qui ne profitent pas directement aux populations africaines notamment le Sommet des chefs d'État africains sous la houlette de l'Elysée  ayant plutôt une vocation politicienne dans sa configuration actuelle.

C'est dans ce cadre que la CGT PDCH œuvre en partenariat avec AMI/OIMC depuis près de 4 ans, afin d'apporter des soutiens aux travailleurs et populations des pays concernés dans un premier temps par un soutien à l'amélioration de leurs « conditions de travail » en leur offrant  par le biais d'actions de récupération d'outils ou matériels non usités ou reformés.

Les Produits de ces différentes récupérations sont acheminés dans les pays concernés par divers acteurs partenaires ou donnés à des Fondations, Associations évoluant dans ces pays, en fonction de critères et  de typologies de besoin évalués par AMI/OIMC.

Actuellement la CGT PDCH en partenariat d'AMI/OIMC met en place un projet de récupération de matériel informatique afin d'en faire bénéficier les délégués syndicaux, les personnels des écoles, des centres de santé au Benin, au Cameroun et au Congo RDC, les élèves et étudiants, et l'école Notre Dame de Rosaire de Kinshasa (qui forme les infirmiers) et le Conseil de l'Ordre des Médecins de la même ville (voir le Dr Mukalenge) .

 

Ces matériels à l'issue de leur collecte seront équitablement partagés entre l'Association KOUGNE (Cameroun) et la Fondation Omer Rustique GUEZO (Président de l'Association des personnels de l'UNESCO)

Particularités des Dons de matériel informatique...

On utilise souvent le terme d'ordinateur d'occasion pour désigner les vieux Pentium II ou III qu'on inonde sur le marché africain sous forme de dons ou deventes à des prix dérisoires.

La réalité est que ces ordinateurs sont des outils désuets qui ne sont pas à même d'utiliser la plupart des logiciels existants.

 

Le mot occasion est donc un leurre et je préfère le terme désuet qui est en phase avec la réalité de ces ordinateurs.

A la différence d'une vielle automobile qui peut toujours transporter des passagers même si elle coasse comme un crapaud,un ordinateur est fabriqué avec des critères techniques biens définis pour pouvoir gérer deslogiciels.

En réponse, les informaticiens développent ces logiciels en tenant compte des capacités des ordinateurs. Lorsqu'il y'a une nouvelle gamme d'ordinateurs avec des processeurs plus performants, les informaticiens proposent une nouvelle version de logiciels.

Comme il n'est plus économiquement rentable de produire des vieux logiciels, le choix de logiciels disponibles pour ces ordinateurs diminue très rapidement.

On a souvent tendance à croire que comme ces ordinateurs seront destinés à des écoliers ou à des novices, il n'est pas nécessaire qu'ils soient d'actualité.

Au contraire, les logiciels développés pour les enfants ou pour le système éducatif utilisent du multimédia (graphiques, sons, vidéos,etc.).

Le multimédia en retour nécessite une carte graphique bien étoffée avec de la mémoire, un processeur performant, et aussi beaucoup d'espace virtuel sur le disque dur.A cela il faut ajouter la mémoire RAM nécessaire pour stocker le logiciel pendant son usage.

Lorsque vous naviguez sur l'internet et que les sites paraissent se charger très lentement, il n'y a pas que votre connection internet à blâmer.

La taille et la vitesse de rotation de votre disque dur, la qualité et la capacité de la carte graphique, la mémoire RAM disponible, le processeur, tous sont des facteurs importants. Or, il se trouve que ces ordinateurs désuets sont très mal équipés dans tout ce qui est cité ci-dessus.

Si les raisons qui poussent les africains à acheter ou accepter ces ordinateurs désuets sont purement économiques, l'investissement effectué n'est pas du tout rentable.

Ces ordinateurs, en plus du fait qu'ils ne sont pas à même d'utiliser des logiciels récents sont complètement périmés. Les composantes des ordinateurs ont une durabilité moyenne de 3 ans.

Cela veut dire qu'à tout moment la carte mère, le disque dur, la carte graphique, le boitier d'alimentation peuvent lâcher et il ne serait pas possible de les remplacer.

Alors que  faire?

Les pays africains doivent opter pour la durabilité, la performance et la qualité en achetant les ordinateurs.

Il est acceptable d'acheter des ordinateurs d'occasion, mais pas des ordinateurs désuets qui sont complètement déphasés et rustiques comme la pierre taillée.

Un bon ordinateur d'occasion Intel CoreDuo coûte environ 200.000 CFA dans les pays comme les USA et il est d'actualité.

Il a toutes les spécifications techniques pour gérer les logiciels comme AUTOCAD, photoshop, etc.

C'est aussi un bon investissement.

Les couts restant élevés , les demandes de dons de matériel restent d'actualité et se font auprès des collectivités locales, grandes entreprises, administrations, ministères etc.. car les parcs informatiques sont renouvelés de manière fréquente et représentes un matériel révisé de qualité.

La CGT PDCH organise des demandes et collectes aupès de ces différents acteurs par le biais d'actions bénévoles de la part de ses membres et de Monsieur Didier DELPIERRE.

 Membres d'équipe CGT/PDCH (c) Photo AMI/OIMC 2014 & Mr Didier DELPIERRE (c) Photo AMI/OIMC 2014

Celui-ci travaille de concert avec la Secrétaire Générale Nord Pas de Calais d'AMI/OIMC Mme Mireille DELAMER.


 

De Gauche à Droite , Docteur KEGMOGNE trésorière Association ASKO ARRAS  & Mme Mireille DELAMER, 

Omer Rustique GUEZO Président AIPU UNESCO, Vice-Président  de la Fédération des Fonctionnaires Internationaux des Nations Unies, Président Fondation Omer Rustique GUEZO, Président des MoDéRé ,

Josué MUKALENGE Président AMI/OIMC  Photos (c) AMI/OIMC 2014.

Mireille DELAMER & Josué MUKALENGUE (c) Photos AMI/OIMC 2014

 

 

DON d'un "Polycopieur" pour l'Afrique par L' Union Locale CGT d'ARRAS

                    19/02/2015 15:57                
 

L'Association AMI/OIMC représentée par sa Secrétaire Générale Madame Mireille DELAMER a reçu de la part de Monsieur Didier DELPIERRE Représentant de L'Union Locale CGT d'ARRAS, Juge Prudhommal, Délégué Syndical CGT Pas de Calais Habitat un Polycopieur dans le cadre du projet Afrique 2015/2020 soutenu par AMI/OIMC.

Jean Michel PINCHON Gérant ASHONPIN SERVICE, Didier DELPIERRE Membre du Bureau de l'Union Locale CGT Arras , Mireille DELAMER Secrétaire Générale AMI/OIMC (c) 2015 AMI/OIMC

Didier DELPIERRE se félicite de participer aux actions humanitaires pour l'Afrique qui s'inscrivent dans le cadre d'actions de développement durable afin de donner une deuxième vie aux matèriels récoltés.

Cette remise s'est effectuée dans les locaux de l'UL CGT d'ARRAS ( 16 rue Aristide BRIAND 62000 ARRAS ) le 19 Février 2015 en présence du Gérant de la Société ACHONPIN SERVICE Monsieur Jean-Michel PINCHON qui a effectué le transport aux locaux d'AMI/OIMC Nord gratuitement.

Ce polycopieur sera remi à une ONG Africaine afin qu'elle puisse bénéficier de  matèriel Informatique dans le cadre de ses activités Associatives.

 

RECEPTION du POLYCOPIEUR offert par l'UL CGT ARRAS & divers matériels 

                    26/02/2015 17:13                
 

L'Association AMI/OIMC par la voix de son Président Josué MUKALENGE & de sa Secrétaire Générale Mireille DELAMER remercie l'Union Locale CGT d'ARRAS pour le don de matèriel pour l'Afrique.

(1)

(2)

Image (1) une Membre AMI/OIMC et Josué MUKALENGE Président ,Image (2) Mireille DELAMER et Josué MUKALENGE à l'UNESCO (c) 2015 AMI/OIMC

C'est dans ce cadre que la CGT par le biais de Didier DELPIERRE ,Représentant de L'Union Locale CGT d'ARRAS, Juge Prudhommal, Délégué Syndical CGT Pas de Calais Habitat, œuvre en partenariat avec AMI/OIMC depuis près de 4 ans, afin d'apporter des soutiens aux travailleurs et populations des pays concernés dans un premier temps par un soutien à l'amélioration de leurs « conditions de travail » en leur offrant  par le biais d'actions de récupération d'outils ou matériels non usités ou reformés.

Les Produits de ces différentes récupérations sont acheminés dans les pays concernés par divers acteurs partenaires ou donnés à des Fondations, Associations évoluant dans ces pays, en fonction de critères et  de typologies de besoin évalués par AMI/OIMC.