Actions

Notre pays des droits de l'homme fait aujourd'hui pâle figure devant la mondialisation galopante.

Chaque citoyen, chaque citoyenne bénéficient de droits acquis par les luttes politiques, philosophiques, sociologiques  de nos prédécesseurs, mais le rouleau compresseur du libéralisme, de la mondialisation n'a de cesse de les réduire.

 

Il nous incombe aujourd'hui le devoir de nous battre pour que nos enfants puissent, à leur tour, bénéficier de ces acquis, obtenus de haute lutte au sortir de la seconde guerre mondiale.

Notre devoir est celui d'informer, d'alerter et d'agir en tant que citoyen, citoyenne, en interpellant les élus, les médias, les acteurs économiques, la société civile, en imposant le débat sur la place publique tout en étant force de proposition.

Devant la défaillance des partis politiques, des syndicats, des médias plus que jamais notre investissement dans la vie publique est nécessaire. 

S'opposer frontalement au système libéral, à la mondialisation ne sert qu'à les renforcer tout en nous éloignant de l'essentiel : créer c'est résister, résister c'est créer.

La critique est facile, la construction difficile, nous avons choisi de bâtir.

Nous sommes des militants comme les autres avec des pensées, des remarques, des coups de gueule.