No Quarter: Jimmy Page and Robert Plant Unledded

Il parait en octobre 1994, sous le label Atlantic Records et a été enregistré dans le cadre des programmes MTV Unplugged.

Il est constitué de titres appartenant au répertoire de Led Zeppelin, souvent dans leurs versions acoustiques. On y trouve aussi quatre titres inédits. La sonorité se veut égyptienne dans certaines chansons (Friends, Four Sticks, Kashmir). Les titres enregistrés au Maroc avec des musiciens du pays rappellent la musique gnawa (Yallah, City don't cry, Wah wah).

En 1994, Jimmy Page et Robert Plant se réunissent, quatorze ans après la séparation de Led Zeppelin, consécutive à la mort du batteur du groupe, John Bonham.

Au cours des années précédentes, les trois membres survivants du groupe (Page, Plant et le bassite/claviériste John Paul Jones) avaient joué ensemble épisodiquement, comme lors du Live Aid en 1985 ou lors des quarante ans de la maison de disques Atlantic Records, en 1988, avec à cette occasion Jason Bonham, le fils de John « Bonzo » Bonham, à la batterie.

Le titre de l'album, [(No Quarter]], est aussi celui d'une chanson de Led Zeppelin parue sur l'album Houses of the Holy qui était une composition où l'implication de John Paul Jones était prépondérante.

Cet album sera suivi d'une tournée qui passera notamment par le festival des Eurockéennes en 1995 dont le groupe sera la tête d'affiche[1].

Il se classera à la quatrième place du Billboard 200[2] et sera disque de platine aux États-Unis.

No Quarter: Jimmy Page and Robert Plant Unledded