HUMANART DAY ARRAS 

Lutte contre les violences faites aux femmes.

 
 

Un véritable succès, 1286 personnes ont visité l’exposition du 20 février au 10 mars 2019 au beffroi d’Arras. Elles ont pu débattre des violences faites aux femmes ainsi que des méthodes de reconstruction à mettre en place avec les victimes afin de concevoir un chemin de résilience adapté.

La ville d’Arras a tenu à faire participer les centres sociaux de la ville, ses personnels, les structures jeunesses, les travailleurs sociaux ainsi que les lycées l’ayant souhaité.

Les débats furent riches, animés par un groupe de l’Association AMI OIMC NORD constitué en alternance d’un sociologue Mr Josué MUKALENGE et d’une psychologue Mme Mathilde LESNE ainsi que d’un artiste et d’un membre de l’association.

Ce projet est né d’une construction collective, animée, organique, dans l'imaginaire collectif de l'Association et des artistes y participant, il est porté par l’Association AMI OIMC NORD, ses partenaires Refonder l'Avenir, ASKO ainsi que l’ABSL Bruxelloise MOODIFY de Carine DE POTTER.

L’association AMI OIMC NORD, ses partenaires (Les Associations Refonder l'Avenir, ASKO, MOODIFY) et l’ensemble des artistes :

Gilbert PECQUEUR - Photographe,

Rachel WAWRZICZNY - Peintre,

Karine RONSE – Marionnettiste,

Thierry MORAL - Collage,

Pierre GRAIZON – Plasticien,

Atil ALTAS – Art Visuel.

Ont proposé une mise en œuvre autour du regard croisé des artistes sur la violence faite aux femmes :

Typologie de la violence (colère, possession, haine, frustration, soumission, enfermement, isolement)

Typologie des réponses à la violence/de la résilience (espoir, amour, partage, liberté, équité, beauté, ouverture)

L’état d’esprit du projet « HumanArt Day module du concept HumanArt » est de promouvoir et rechercher la diversité et l'efficacité des atouts de la « coopération décentralisée », des jumelages, des échanges artistiques, culturels, scientifiques et de santé à travers la création d’espaces de réflexion, d’analyse et de cocréation/co-développement de projets.

Un évènementiel a eu lieu le jeudi 7 mars 2019 animé par Carine de Potter Présidente de l’Association Belge MOODIFY avec la participation de bon nombre de représentants institutionnels ainsi que d’élus sous l’égide de Mme Nicole CANLERS adjointe au Maire attachée à l’égalité Femmes Hommes, Monsieur Frédérique LETURQUE Maire d’Arras, Madame JULIE RIQUIER Vice-Présidente de la Région des Hauts de France, Madame Nathalie GHEERBRANT Vice-Présidente de la Communauté Urbaine d’Arras et de Madame Mireille DELAMER Secrétaire Générale de l’Association AMI OIMC NORD.

De Gauche à Droite , Gilbert PECQUEUR, Mireille DELAMER, François KENMOGNE, Carine de POTTER, Bernard SOBKOWIAK, Nicole CANLERS, Mathilde LESNE, Frédérique LETURQUE, Josué MUKALENGE, Julie RIQUIER, Nathalie GHEERBRANT (c) 2019 AMI OIMC NORD

Monsieur Frédérique LETURQUE Maire d’Arras a insisté sur l’implication de la ville dans le cadre de l’égalité Femmes hommes et des nombreuses actions menées par celle-ci dans le cadre des problèmes liés à la lutte contre la violence faites aux femmes.

L’artiste Gilbert PECQUEUR a tenu à offrir à la ville d’Arras une de ses œuvres exposées dans le cadre de la journée de l’égalité femmes Hommes du 8 mars 2019.

HumanArt Day (c) 2019 AMI OIMC NORD

 

 

Nous publions si dessous l’intervention de Madame Julie RIQUIER Vice-Présidente de la région des Hauts de France :

Mesdames et Messieurs,

Je dois vous dire que j’ai passé une excellente fin de matinée.

Une fin de matinée passionnante, à la découverte des œuvres des différents artistes et plasticiens.

Je suis ravie que cette initiative ait rassemblé autant de monde.

C’est la preuve que les droits des femmes et en particulier la lutte contre les violences faites aux femmes mobilise de plus en plus de personnes.

Ces violences que subissent les femmes ne sont pas des cas isolés. Elles correspondent bien entendu chacune à des histoires individuelles et douloureuses.

La cause des femmes est aujourd’hui portée par la République, au moment ou tant de femmes, dans le monde, sont confrontées à la lâcheté du sexisme.

Nous avons encore un problème avec l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ne rien faire, c’est laisser faire. Chaque année, plus d’une centaine de femmes sont assassinées par leurs conjoints. Une femme sur dix est victime de violences.

Au nom de nos principes, par respect pour le courage des femmes qui se battent chaque jour contre la lâcheté de la violence, nous devons faire face. Nous devons être à leurs côtés.

Je connais, j’ai vu même encore aujourd’hui l’investissement des associations qui au quotidien se mobilisent pour épauler les victimes, pour les informer sur leurs droits, pour les accompagner dans les démarches qui sont encore trop souvent des parcours du combattant dans lequel tant de femmes renoncent, subissent en espérant que la violence cessera.

J’ai vu aussi l’engagement personnel des professionnels, travailleurs sociaux, policiers, médecins, qu’ils en soient remerciés.

Protéger les femmes en danger c’est aussi leur donner les moyens d’appeler à l’aide.

Je souhaite que nous puissions construire un véritable parcours qui sécurise les femmes dès que la violence est repérée.

Les commissions départementales des violences faites aux femmes sont de très bons outils pour mettre en œuvre cette coordination des politiques publiques et des professionnels.

Enfin je tiens à remercier les artistes et la ville d’Arras qui accueille cette performance artistique.

 

J.RIQUIER

 

De gauche à droite, Karine RONSE, Mireille DELAMER, Gilbert PECQUEUR, Rachel WAWRZICZNY, Bernard SOBKOWIAK, Thierry MORAL (c) 2019 AMI OIMC NORD

 

Salle ROBESPIERRE Beffroi ARRAS (c) 2019 AMI OIMC NORD

Galerie de photos : HumanArt Day ARRAS

Contactez-nous