6 questions que tout entrepreneur devrait se poser à partir de l'exemple du pape François

04/04/2015 13:14

Depuis le premier jour de ses fonctions, le pape François, contrairement à ses prédécesseurs, a évité les costumes, les palais et l'apparat, écrivent Steven Krupp et Paul J. H Shoemaker sur SmartBlogs.

Lors d'un voyage au Brésil, le pape a emmené son propre bagage et a utilisé une camionnette compacte modeste. Au milieu des embouteillages de Rio de Janeiro, le pape est sorti du véhicule afin de marcher un instant avec les populations pauvres des bidonvilles.

Durant son vol de retour à Rome, le Souverain pontife a donné une conférence de presse spontanée pendant plus de 80 minutes lors de laquelle il a répondu sans ambages aux questions des journalistes.

Pendant ce voyage au Brésil en 2013, le pape François a montré qu'il n'était pas seulement un guide et un homme de foi.


En effet, il est aussi apparu comme un chef de file stratégique qui ne craint pas d'aller à l'encontre des conventions de longue date de l'Eglise et qui est capable d'observer son organisation de l'extérieur et de la rajeunir via des changements symboliques visibles.

Ce périple au Brésil était important pour l'Eglise catholique. Trois millions de fidèles, la plupart des jeunes, avaient fait le voyage à Copacabana afin de connaître le nouveau pape.

Les chefs d'entreprise peuvent tirer des leçons de cet évènement historique et apprendre certaines choses d'un des plus grands leaders stratégiques notre époque, écrit Smartblog.

Sur base des enseignements du pape François, voici six questions clés que tout entrepreneur devrait se poser afin de s'autoévaluer et d'évaluer les autres.

1. Cherchez-vous régulièrement différents points de vue afin d'apercevoir divers aspects d'une question importante ou complexe ?

La déclaration provocatrice du pape François concernant l'homosexualité résumée dans l'interrogation suivante « Qui suis-je pour juger ? » est un plaidoyer visant à comprendre l'humain dans sa globalité plutôt qu'en termes d'orientation sexuelle. Le pape François tente ainsi de réorienter l'humanisme de l'Eglise catholique et souligne des connexions que ses prédécesseurs avaient minimisées.

2. Comment compensez-vous la complaisance ?

Selon certaines voix, le pape aurait l'habitude de sortir la nuit, vêtu comme un religieux ordinaire, afin de rencontrer des sans-abris. L'année dernière, il est aussi devenu le premier pape à  laver les pieds de femmes et d'hommes de confession musulmane au cours de la cérémonie du Jeudi saint.

3. Comment défiez-vous les traditions et la sagesse conventionnelle ?

Le pape François n'a pas hésité à rompre avec la tradition lorsqu'il estimait qu'elle n'était pas en accord avec la véritable mission de l'Eglise. Il a par exemple décidé de ne pas s'installer dans les appartements pontificaux officiels. Au lieu de cela, il vit dans un modeste hôtel du Vatican où il est davantage visible pour le public et où il vit une vie relativement normale. Il a aussi refusé d'utiliser la célèbre « Papamobile » et se déplace dans une voiture d'occasion vieille de 30 ans.

4. Encouragez-vous la critique et la pensée constructive afin d'apercevoir de nouvelles perspectives ?

Il est apparu que le pape François a joué un rôle déterminant dans la détente soudaine des relations diplomatiques américano-cubaines. Le président américain Barack Obama l'en a d'ailleurs remercié et a déclaré « Je veux remercier sa sainteté, le pape François, dont l'exemple moral nous montre l'importance de rechercher un monde tel qu'il devrait être, plutôt que de se contenter du monde tel qu'il est ».

5. Abordez-vous les problèmes sous différents angles pour en comprendre la cause ?

Sur le conseil de huit cardinaux, le Pape a nommé un nouveau conseil pour se charger des prêtres pédophiles en vertu du droit laïc et pour montrer plus de compassion envers les victimes. Ce conseil comprend des experts externes censés guider l'Eglise dans la protection de ses fidèles, principalement des innocents et des personnes vulnérables et non pas, pour protéger sa réputation.

6. Etes-vous capable de faire face à vos propres préjugés et à ceux de votre équipe ?

L'Institut pour les œuvres de religion (IOR), plus communément appelé la « banque du Vatican », est la principale institution financière du Saint-Siège. Considérée comme « la banque la plus secrète du monde », l'IOR s'est retrouvé au centre de scandales, accusé d'activités illégales. Le pape François a nommé un conseil assesseur externe pour entreprendre la réforme de l'IOR et a déclaré que la transparence et l'honnêteté étaient essentielles, qu'il s'agisse d'une banque ou d'une œuvre de bienfaisance.

Le pape François encourage ses fidèles à être à avoir une vocation de service, à aller à contre-courant et à agir avec humilité, compassion et transparence. Ses actions sont celles d'un leader qui défie les traditions inutiles qui sapent l'institution qu'il dirige.

https://www.express.be/business/fr/management/6-questions-que-tout-entrepreneur-devrait-se-poser-a-partir-de-lexemple-du-pape-franois/212498.htm