Adieu la voiture en ville: la Finlande a peut-être inventé le système de mobilité du futur

25/09/2014 08:19

Helsinki Underground

Le nouveau plan intelligent de mobilité de la capitale finlandaise Helsinki, basé sur l'amélioration des trajets et sur l'autonomisation des voyageurs grâce aux smartphones, pourrait faire en sorte que la voiture particulière disparaisse des capitales européennes dans dix ans.

Cette stratégie de mobilité intelligente « à la demande » prévoit une transformation radicale du système traditionnel de transport qui deviendrait obsolète.

Sur Mother Nature Network, Jim Motavalli, journaliste auprès du New York Times et spécialiste des technologies intelligentes et de différents aspects de l'environnement durable, explique qu'Helsinki est une des villes européennes les plus auto-centriques - ce qui signifie beaucoup de voitures mais encore plus centrée sur l'emploi du vélo et des transports en commun.

Le concept du covoiturage et les systèmes innovants d'applications mobiles de services de transport de personnes comme Uber ou Lyft rencontrent énormément de succès dans la ville.

Les Finlandais ont presque inventé le téléphone portable avec Nokia et il y a quatre ans, ils employaient déjà cet appareil pour pratiquement tout, souligne Motavalli.

#463925251 / gettyimages.com

Cette utilisation du smartphone pour faciliter la mobilité pourrait augmenter lorsqu'Helsinki introduira l'année prochaine un projet pilote de système de mobilité à la demande avec entre autres des fonctions telle que le partage de voitures dans toute la ville.

Tout ce que l'utilisateur devra faire via une application sur son téléphone, c'est dire où il se trouve et où il souhaite aller. Son voyage sur le moyen de transport adéquat sera ensuite planifié et facturé.

Selon le journal Helsinki Times, le système est assez intelligent pour savoir s'il va pleuvoir et si vous seriez mieux dans un bus plutôt que sur un vélo de ville intelligent.

Le dispositif peut également prévoir si le passager doit prendre plusieurs moyens de transport (y compris le covoiturage).

En outre, le système devrait permettre aux abonnés d'acheter un forfait de kilométrage mensuel illimité. « Cela correspond parfaitement à la nouvelle génération qui ne peut vivre sans le smartphone et qui a une certaine phobie de la possession d'une voiture », explique le journaliste.

Le système public de minibus d'Helsinki Kutsuplus est déjà en route.

Il permet aux passagers de se connecter sur des trajets à partir de leur téléphone et de demander à un bus de neuf personnes contrôlé par ordinateur de passer par un arrêt local.

Le minibus choisit ensuite la route le plus directe. Si vous voyagez avec d'autres passagers, vous ne payez que pour le temps où vous êtes seul dans le bus.

Le tarif est plus élevé que celui d'un bus traditionnel mais inférieur à celui d'un taxi et vous évitez les nombreux changements de lignes.

Récemment, Sonja Heikkilä, ingénieur des transports, avait expliqué que l'abandon de la voiture et le changement de système de mobilité dans la capitale filandaise serait graduel.

Selon elle, le souhait des gens est de payer moins cher et de protéger l'environnement.

On peut donc les convaincre de la nécessité d'utiliser un service qui permettra d'optimiser l'utilisation des moyens de transport tout en se conformant à ces deux impératifs.

https://www.express.be/sectors/fr/logistics/adieu-la-voiture-en-ville-la-finlande-a-peut-etre-invente-le-systeme-de-mobilite-du-futur/208060.htm