Centrafrique : l'ONU condamne des violences contre des civils à Bambari

04/10/2014 08:47

Centrafrique :  Violences contre des civils à Bambari

Un véhicule blindé marocain de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Photo: ONU

La Coordonnatrice humanitaire principale en République Centrafricaine (RCA), Claire Bourgeois, a condamné de nouvelles violences qui se sont produites contre des civils suite à un affrontement mercredi à Bambari, troisième ville du pays et chef-lieu de la préfecture de la Ouaka.

« Je suis profondément choquée des attaques qui viennent de reprendre ces deux dernières semaines contre les opérations humanitaires.

Le conflit a de nouveau entraîné des pertes en vies humaines parmi les civils. Je présente aux familles des victimes mes condoléances les plus attristées », a dit Mme Bourgeois dans une déclaration à la presse.

L'attaque et le vandalisme perpétrés à Bambari contre le personnel et les installations d'une ONG, les vols de nourriture dans des convois d'aide humanitaire, les cambriolages d'autres ONGs dans une autre ville sont inacceptables, a-t-elle ajouté.

Selon la presse, des hommes armés ont fait irruption mercredi dans un camp de déplacés à Bambari. Les affrontements auraient fait au moins cinq morts et dix blessés. Les locaux de l'ONG américaine Mercy Corps auraient été saccagés et pillés, nécessitant l'évacuation du personnel.

« Les humanitaires apportent une aide à toutes les personnes vulnérables. Je déplore sérieusement ce regain de violences. Je demande à tous de respecter les opérations humanitaires tel que signé dans les accords de cessation des hostilités de Brazzaville », a encore dit la Coordonnatrice humanitaire.

Mme Bourgeois a demandé aux autorités centrafricaines d'identifier les auteurs de ces violences et de les traduire en justice.

Il y a à ce jour plus de 100 organisations qui travaillent en République centrafricaine pour fournir de  l'aide humanitaire à travers le pays.