Electricité: une facture qui pourrait s'alourdir de 40% d'ici 2020

24/11/2014 12:41

Electricité: une facture qui pourrait s'alourdir de 40% d'ici 2020 ' Histoire de la Fin de la Croissance ' Scoop.it  

bfmbusiness.bfmtv.com  

Le coût de l'électricité constitue un sujet de préoccupation important pour 67% des Français, selon le baromètre publié récemment par le Médiateur national de l'énergie et la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Leur inquiétude pourrait encore grandir au vu des derniers données livrées par EcoSocioConso

Les Français s'étaient habitués à une électricité bon marché par rapport aux autres grands pays européens. 97% anticipent désormais une hausse dans les mois à venir. Au vu des dernières annonces, ils n'ont pas tort.

EcoSocioconso rajoute une pièce supplémentaire au dossier avec ces chiffres dévoilés sur son site. Ce média, initié par Leclerc, a étudié de près la facture d'un appartement de 75 m2 occupé par 3 personnes.

En 2014,le coût annuel total de l'électricité est évalué à 1.775,99 euros. En 2020, il devrait atteindre 2.486 euros soit une hausse de 40 %.

C'est ainsi que le chauffage électrique devrait flamber avec une hausse moyenne de 400 euros par an. Une bonne trentaine d'euros pour la cuisinière ou encore plus de 100 euros pour l'eau chaude. Le chauffage représente environ les deux tiers de la consommation d'énergie domestique. Il s'agit de loin du principal poste de dépenses des ménages français dans ce domaine.

Vers une meilleure gestion de l'énergie ?

Le processus est enclenché. Les tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers ont augmentés de 2,5 % depuis le 1er novembre. Cette hausse intervient après le gel d'une augmentation prévue l'été dernier.

Un décret définit la nouvelle méthode de calcul des tarifs réglementés. Elle prend en compte non seulement les coûts économiques d'EDF mais aussi les différentes composantes de la filière. La modernisation et le renforcement de la sûreté des 58 réacteurs d'EDF, mais aussi l'entretien des réseaux de transport et de distribution d'électricité justifient donc cette hausse des tarifs.

Cette hausse va certainement pousser des Français à chercher à améliorer la gestion de leur consommation. 31% d'entre eux se disent d'ailleurs prêts à investir pour réaliser des économies d'énergie selon une récente enquête du Credoc pour Promotelec.

L'association organise d'ailleurs jusqu'au 30 novembre les journées de la domotique. Une box peut prendre de réduire sa facture de 10% à 15%. Mais le marché peine encore à se développer en France. Une vingtaine d'offres est recensée sur le marché qui comptait seulement fin 2013 quelques milliers de clients selon Alcimed.


Écrit par Nathalie Croisé